Canadien-Bruins: le premier match vendredi soir?

Selon les voeux des diffuseurs, la série Canadien-Bruins... (Photo Mary Schwalm, archives AP)

Agrandir

Selon les voeux des diffuseurs, la série Canadien-Bruins pourrait bien se mettre en branle vendredi à Boston.

Photo Mary Schwalm, archives AP

Le calendrier de la deuxième ronde est toujours en cours de conception, et un certain nombre d'événements posent problème, autant à Boston qu'à Montréal.

Selon les voeux des diffuseurs, la série Canadien-Bruins pourrait bien se mettre en branle vendredi à Boston. Or, la collation des grades de l'Université Northeastern est prévue vendredi matin au TD Garden. Un scénario envisagé est donc d'envoyer les deux équipes ailleurs pour leur entraînement matinal. L'autre option serait de démarrer la série jeudi soir, mais ça ne semble pas être la plus souhaitée.

Au Centre Bell, des concerts prévus les 5 et 7 mai contraignent l'horaire du Canadien. Il semble donc acquis que les troisième et quatrième matchs auront lieu mardi et jeudi de la semaine prochaine.

***

Chara en fait une habitude

Pour la sixième fois de sa carrière, le capitaine des Bruins de Boston Zdeno Chara se retrouve parmi les trois finalistes au scrutin du trophée Norris, remis au meilleur défenseur de la LNH. Présence dominante au sein d'une défense qui l'est tout autant, Chara s'est classé parmi les 10 meilleurs arrières du circuit au chapitre des buts (17), du différentiel (+25), des buts en avantage numérique (10) et des buts gagnants (3).

«Chara est l'un des meilleurs défenseurs de la ligue, on ne se le cachera pas, a convenu Michel Therrien. C'est un des leaders d'une défensive très solide et bien structurée qui n'accorde pas beaucoup de lancers.»

Duncan Keith, des Blackhawks de Chicago, et Shea Weber, des Predators de Nashville, sont les autres candidats au trophée Norris, un honneur que Chara a remporté au terme de la saison 2008-2009.

***

Therrien et l'attaque à cinq

Michel Therrien ne veut pas trop s'en faire avec le rendement de son attaque à cinq, un élément du jeu qui ne va pas trop bien au moment d'amorcer la série contre les Bruins à Boston.

«Les unités spéciales, ce sera important, a-t-il reconnu. Tous les aspects du jeu le seront. Mais on veut avant tout que notre attaque à cinq nous permette de conserver un bon rythme, même si on ne marque pas dans cette situation.»




À découvrir sur LaPresse.ca

Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer