• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Malgré l'élimination, l'avenir s'annonce prometteur pour le Lightning 

Malgré l'élimination, l'avenir s'annonce prometteur pour le Lightning

Le Lightning de Tampa Bay a subi l'élimination... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Le Lightning de Tampa Bay a subi l'élimination mardi soir à Montréal.

Photo: Bernard Brault, La Presse

Fred Goodall
Associated Press
Tampa

Les membres du Lightning de Tampa Bay sont déçus, mais pas découragés.

Même si elle a été balayée du premier tour des séries éliminatoires de la LNH, la jeune équipe menée par Steven Stamkos est destinée à un bel avenir.

Un an après avoir terminé au 28e rang du classement général de la LNH, le Lightning a grimpé au deuxième rang de la section Atlantique et au troisième rang de l'Association Est.

Le Canadien de Montréal l'a éliminé en quatre parties, mais l'entraîneur-chef Jon Cooper a déclaré que ses joueurs devaient garder la tête haute après une saison remplie de succès.

«C'était une saison de transition et elle a été incroyablement positive», a dit Cooper, qui en était à sa première saison complète derrière le banc de l'équipe.

«Je ne veux pas que l'on regarde cette série comme un échec, a ajouté Cooper. Les gars ont été balayés au premier tour, mais ils ont connu une très belle saison.»

Stamkos a raté 45 matchs en raison d'une fracture à la jambe droite, mais il a tout de même récolté 25 buts et 40 points en 37 rencontres et il a aidé le Lightning à atteindre les éliminatoires pour une première fois depuis 2011.

Le capitaine âgé de 24 ans a inscrit plus de buts dans la LNH que quiconque depuis le début de la saison 2009-10. Son absence du début novembre au début mars, ainsi que l'échange de Martin St-Louis aux Rangers de New York ont ouvert la porte à plusieurs jeunes joueurs afin qu'ils fassent leur place dans le circuit Bettman.

Le gardien Ben Bishop a établi un record d'équipe avec 37 victoires avant de subir une blessure au coude gauche, ce qui l'a forcé à rater la dernière semaine de la saison régulière et les séries éliminatoires.

La recrue Ondrej Palat a dominé l'équipe avec 59 points et une autre recrue, Tyler Johnson, a établi un record d'équipe pour un joueur de première année avec 24 buts. En tout, les recrues du Lightning ont amassé 201 points, plus du double des joueurs de première année de toute autre formation de la LNH.

«Tout le monde sait à travers quoi nous sommes passés cette saison», a dit Cooper, ajoutant que peu de gens prédisaient la présence du Lightning dans les séries éliminatoires en septembre dernier.

Stamkos a dit qu'il était important que les jeunes joueurs apprennent de leur expérience en éliminatoires. Le Lightning a perdu les deux premiers matchs contre le Canadien à domicile et n'a pas vraiment joué son meilleur hockey avant la troisième période du match no 4, mardi à Montréal.

«Tout le monde est probablement un peu gêné, mais en bout de ligne, vous devez probablement vivre ce genre d'expérience», a mentionné Stamkos.

«Je pense que nous allons sortir grandis de cette expérience, a ajouté le capitaine. Les sacrifices, la détermination, l'éthique de travail, c'est ça qui te fait gagner à ce temps-ci de l'année.»

Ryan Callahan, l'ancien capitaine des Rangers qui a fait son arrivée chez le Lightning en retour de St-Louis, s'est dit d'accord avec Stamkos.

«Ça ne vaut rien si en tant que groupe, nous ne réalisons pas à quel point c'est difficile en séries et quel niveau de constance est nécessaire pour aller de l'avant, a déclaré Callahan. C'est du gaspillage si nous n'apprenons rien.»

Un total de huit recrues en étaient à leurs premiers pas en séries lors du match no 1, alors qu'un autre joueur clé - le gardien Anders Lindback qui était d'office en relève à Bishop - avait disputé seulement 13 minutes de jeu en éliminatoires. Six joueurs de première année ont inscrit leur premier point en carrière lors du premier match, que le Canadien a gagné 5-4 en prolongation.

La prochaine étape est de se qualifier à nouveau pour les séries la saison prochaine et prouver que le succès de 2013-14 n'était pas un coup de chance.

«Avec la quantité de jeunes joueurs que nous avons, l'avenir est prometteur, a rappelé Stamkos. Nous voulons être parmi les meilleurs à chaque année. Cette saison n'était que le début.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le Canadien balaie le Lightning

    Hockey

    Le Canadien balaie le Lightning

    Pour la première fois depuis qu'il a gagné la Coupe Stanley en 1993, le Canadien s'est offert un balayage en séries. »

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer