• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Expansion de la LNH: la politique n'a aucun impact, assure Daly 

Expansion de la LNH: la politique n'a aucun impact, assure Daly

Le maire de Québec Régis Labeaume a insisté... (Archives PC)

Agrandir

Le maire de Québec Régis Labeaume a insisté sur le fait que l'implication politique de Pierre Karl Péladeau n'aurait pas d'effet sur un retour éventuel des Nordiques.

Archives PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stephen Whyno
La Presse Canadienne
Boca Raton

La décision de Pierre Karl Péladeau de briguer l'élection sous les couleurs du Parti Québécois n'aura aucun impact sur une possible expansion dans la province, a indiqué la Ligue nationale de hockey mardi.

Le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, a déclaré qu'il avait commencé à recevoir des appels dès dimanche soir au sujet de la décision de l'actionnaire de contrôle de Québecor de se présenter pour le parti souverainiste aux prochaines élections provinciales.

Pierre Karl Péladeau a été l'un des fers de lance dans les efforts pour ramener un club de la LNH à Québec. Son empire médiatique, Québecor, a d'ailleurs acquis les droits pour que le nouvel amphithéâtre de Québec, où l'équipe disputerait ses matchs locaux, porte son nom, en plus d'en obtenir les droits de gestion.

Après que le patron de Québecor eut annoncé ses intentions - nationalistes -, l'ex-premier ministre canadien Brian Mulroney, également à la direction du conglomérat, a pris la tête du mouvement de lobbying qui vise à ramener une nouvelle incarnation des Nordiques.

Daly a précisé que la ligue a suivi cette affaire de Boca Raton, où a lieu la réunion annuelle des directeurs généraux du circuit Bettman, et qu'à ce moment-ci, le paysage politique du Québec a très peu d'effet sur la LNH et ses plans.

«Ce que je dirais à ce moment-ci, c'est que ça n'a aucun rôle à jouer dans notre processus, a-t-il dit. Je ne veux pas suggérer que nous avons déjà un plan définitif d'expansion. Mais je ne verrais pas pas cela de façon positive ou négative.»

Le commissaire, Gary Bettman, et Daly ont souvent répété que la ligue n'a pas de projet d'expansion en chantier. Mais ça n'a pas empêcher les spéculations au sujet de Québec ou d'autres villes, comme Seattle, qui désire une équipe.

Questionné spécifiquement au sujet de la campagne de Péladeau, Daly a indiqué que la ligue ne lui avait pas porté une attention particulière.

«Mais je ne crois pas que cette annonce nous affecte, que ce soit de façon positive ou négative», a-t-il ajouté.

Brian Mulroney, vice-président du conseil d'administration de Québecor, a été impliqué dans le dossier du hockey dès le début. Selon le maire de Québec, Régis Labeaume, Bettman et lui éprouvent un respect mutuel.

Le maire Labeaume a aussi insisté sur le fait que l'implication politique de Pierre Karl Péladeau n'aurait pas d'effet sur un retour éventuel des Nordiques.

Les Nordiques ont commencé leur existence dans l'Association mondiale de hockey, en 1972, avant de passer à la Ligue nationale en 1979. L'équipe a déménagé à Denver, où elle est devenue l'Avalanche, en 1995.

Les coûts estimés de 400 millions $ du nouvel aréna sont partagés également entre la province et la ville de Québec, une entente appuyée par le Parti québécois avant l'élection de 2012.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer