Thomas Vanek a hâte de jouer au Centre Bell

Thomas Vanek sera de nouveau jumelé à Tomas... (Photo Gary A. Vasquez, USA Today)

Agrandir

Thomas Vanek sera de nouveau jumelé à Tomas Plekanec et Brian Gionta, mercredi, contre les Bruins de Boston.

Photo Gary A. Vasquez, USA Today

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne

Thomas Vanek a participé à sa première séance d'entraînement complète avec ses nouveaux coéquipiers et il a indiqué qu'il trépignait à l'idée de disputer son premier match devant la foule du Centre Bell, mercredi, contre les Bruins de Boston.

«Je serai du bon côté de la foule cette fois-ci, pas du côté des visiteurs, a fait remarquer Vanek, qui a participé à la première séance d'entraînement complète de l'équipe depuis le 28 février. D'être ici et de pouvoir jouer dans cet amphithéâtre, c'est difficile, mais j'en ferai partie et je vais m'assurer de rendre ça plus difficile pour les autres équipes.

«J'essaie encore de m'habituer aux autres gars - ce que j'ai fait au cours des quatre ou cinq derniers jours -, mais maintenant il ne reste plus qu'à aligner quelques victoires et ça deviendra très amusant», a ajouté celui qui réside toujours dans une chambre d'hôtel en compagnie de sa femme et de leurs trois garçons.

L'entraîneur-chef Michel Therrien a indiqué qu'il poursuivra ses expériences dans le cas de l'attaquant autrichien, mais a précisé qu'il le maintiendrait - du moins pour un certain temps - en compagnie de Tomas Plekanec et Brian Gionta.

«Je suis un spécialiste de la défensive, a dit Vanek, sourire en coin. Il y a une raison pour laquelle je suis sur ce trio. Mais je ne sais pas (quel est mon rôle exact). Oui, nous devons être efficaces dans notre territoire - "Pleky" est bon dans les trois zones -, mais en même temps je crois qu'on s'attend à ce qu'on produise. C'est du moins ce que j'attends de moi.»

Therrien a ajouté que Vanek n'aura pas de passe-droit même s'il est considéré comme un joueur à caractère offensif, puisqu'il devra également être responsable en défensive.

«L'enseignement qu'on donne aux joueurs de notre équipe est très simple, a expliqué Therrien. Tu dois bien te comporter avec la rondelle, mais aussi quand tu ne l'as pas. C'est le même message pour tout le monde. Il n'est pas différent d'un joueur à un autre. J'ai confiance en Plekanec, et je crois que le duo (qu'il forme avec Vanek) peut marcher.»

Vanek a également effectué plusieurs répétitions au sein de la première unité d'avantage numérique, avec Max Pacioretty et David Desharnais. Therrien a d'ailleurs souligné lors de son point de presse après l'entraînement l'importance des unités spéciales à ce stade-ci de la saison, surtout qu'il ne reste que 16 matchs au calendrier régulier.




publicité

publicité

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer