Alexei Emelin et Raphael Diaz écopent

Alexei Emelin sera laissé de côté pour le... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Alexei Emelin sera laissé de côté pour le match de ce soir à Pittsburgh.

Photo Bernard Brault, La Presse

(Pittsburgh) Le jeu de la chaise musicale se poursuit chez le Canadien, et cette fois, Alexei Emelin et Raphael Diaz sont ceux qui se retrouvent debout pendant que les autres sont tous bien assis.

Les deux défenseurs en question devront donc se contenter d'une chaise en plastique sur la galerie de presse, ce soir à Pittsburgh, quand le Canadien va débarquer dans l'aréna des Penguins. Ainsi en a décidé l'entraîneur Michel Therrien, qui va plutôt miser sur le jeune Nathan Beaulieu, tout en permettant au vétéran Douglas Murray d'affronter son ancien club.

En attaque, David Desharnais, grippé, a dû rater l'entraînement du matin à Pittsburgh, mais il devrait malgré tout être à son poste ce soir.

Le Canadien va affronter un club de premier plan, bien sûr, mais aussi un club qui ne perd presque pas devant ses fidèles. Les Penguins, rappelons-le, n'ont subi que quatre défaites à la maison cette saison, un sommet à ce chapitre dans l'Association de l'Est.

«Ils ont des joueurs d'élite, et il faudra contenir les deux premiers trios de Crosby et Malkin, a expliqué Therrien. Il faudra les garder loin du filet. Pour nous, ça va être important de bien jouer avec la rondelle.»

Le Canadien, qui a une fiche de 4-4-2 à ses 10 derniers matchs, tente de se remettre de son dernier match, une défaite de 5-3, subie samedi soir à Toronto. «On a bien joué à Toronto, mais quand on a une baisse de régime, c'en est une grosse», a résumé Michel Therrien.

Louis Leblanc, rappelé lundi par le Canadien, disputera un sixième match cette saison dans la Ligue nationale. «J'ai amélioré mon jeu en attaque et en défense, a-t-il dit. Ce soir, c'est un gros test pour moi.»

Chez les Penguins, ça va beaucoup mieux, comme en témoigne la fiche du club (7-2-1) à ses 10 dernières rencontres. L'entraîneur de l'équipe, Dan Bylsma, a tenu à dire combien les siens devront se méfier de P.K. Subban.

«Il est capable de se déplacer très rapidement, a expliqué le coach. Il faut toujours s'assurer de savoir où il est sur la glace. On va demander à Tanner Glass de s'en charger. Je me souviens que la dernière fois à Montréal, Tanner avait bloqué trois tirs consécutifs de Subban, dont un qui lui avait brisé la main droite. Subban a probablement l'un des lancers les plus foudroyants de la ligue.»

Sans surprise, Marc-André Fleury et Carey Price vont se faire face devant les buts.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer