Alex Galchenyuk devra s'absenter pour six semaines

Alex Galchenyuk a subi une fracture à la... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Alex Galchenyuk a subi une fracture à la main droite lundi soir.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Après les bonnes nouvelles concernant Sotchi, le Canadien a reçu une moins bonne nouvelle: Alex Galchenyuk disparaîtra de la circulation pendant quelque temps.

La direction montréalaise a confirmé mardi que le jeune attaquant sera à l'écart du jeu pendant une période d'environ six semaines, à cause d'une fracture à la main droite. La blessure est survenue lundi soir au Centre Bell, lors de la victoire de 2-1 contre les Panthers de la Floride.

«C'est une mauvaise nouvelle pour lui et pour nous, a dit l'entraîneur Michel Therrien. Il a conclu le match de lundi soir grâce à son courage.»

Avant de tomber au combat, Galchenyuk vivait des moments difficiles sur la glace, avec seulement deux points à ses dix derniers matchs. Son dernier but remonte au 15 décembre.

Michel Therrien a assuré mardi que la perte du joueur de 19 ans ne va pas mener à un rappel de Hamilton, ce qui laisse croire que George Parros pourrait faire un retour au jeu, mercredi soir à Philadelphie, lorsque le Canadien affrontera les Flyers.

Parros, qui n'a disputé que neuf matchs cette saison, n'a pas joué depuis le 14 décembre à Uniondale, quand il s'est fait passer le K.-O. par l'attaquant Eric Boulton, des Islanders de New York.

Le vétéran poids lourd a subi une commotion cérébrale sur le coup et a dû récemment se rendre au Michigan pour y rencontrer un spécialiste des commotions cérébrales.

Parros se dit maintenant prêt à reprendre le collier.

«J'ai obtenu le feu vert des médecins, a-t-il assuré après l'entraînement de mardi. Je suis disponible pour un retour au jeu.»

Puisque Therrien affirme que personne ne sera rappelé de Hamilton, et puisqu'aucun autre attaquant n'est disponible, Parros serait donc la seule option possible du Canadien, mercredi soir à Philadelphie... à moins que Therrien ne décide d'affronter les Flyers avec sept défenseurs.

«Une décision sera prise tout juste avant le début du match», s'est limité à dire le pilote montréalais, pas trop intéressé à dévoiler son jeu.

Le congé forcé de Galchenyuk signifie donc que Michaël Bournival pourrait patiner en compagnie de Lars Eller et Rene Bourque, mercredi soir à Philadelphie. Devant le filet montréalais, le réserviste Peter Budaj affrontera les tirs des Flyers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer