Les Sénateurs battent le Canadien en prolongation

  • Clarke MacArthur (16) a inscrit le but gagnant pour les Sénateurs. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Clarke MacArthur (16) a inscrit le but gagnant pour les Sénateurs.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 1 / 12
  • Daniel Brière (48) a récolté deux buts et une passe dans la défaite. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Daniel Brière (48) a récolté deux buts et une passe dans la défaite.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 2 / 12
  • Collin Greening (14) célèbre son but en compagnie d'Erik Condra (22). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Collin Greening (14) célèbre son but en compagnie d'Erik Condra (22).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 3 / 12
  • Mark Stone a compté son premier but dans la LNH. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Mark Stone a compté son premier but dans la LNH.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 4 / 12
  • P.K. Subban (76) a écopé d'une punition en fin de troisième période pour avoir accroché Erik Condra (22). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    P.K. Subban (76) a écopé d'une punition en fin de troisième période pour avoir accroché Erik Condra (22).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 5 / 12
  • Carey Price (31) bloque le chemin à Kyle Turris (7). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Carey Price (31) bloque le chemin à Kyle Turris (7).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 6 / 12
  • Une chauve-souris rend visite à Craig Anderson. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Une chauve-souris rend visite à Craig Anderson.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 7 / 12
  • Deux partisans du Canadien encouragent P.K. Subban. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Deux partisans du Canadien encouragent P.K. Subban.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 8 / 12
  • Brendan Gallagher (11) bouscule le gardien Craig Anderson au passage. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Brendan Gallagher (11) bouscule le gardien Craig Anderson au passage.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 9 / 12
  • Josh Gorges (26) et Matt Kassian (28) entrent en collision. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Josh Gorges (26) et Matt Kassian (28) entrent en collision.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 10 / 12
  • Marc Methot (3) sert une mise en échec à Alex Galchenyuk (27). (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Marc Methot (3) sert une mise en échec à Alex Galchenyuk (27).

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 11 / 12
  • Alex Galchenyuk (27) et P.K. Subban (76) s'amusent aux dépens de Brendan Gallagher pendant la période de réchauffement. (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Alex Galchenyuk (27) et P.K. Subban (76) s'amusent aux dépens de Brendan Gallagher pendant la période de réchauffement.

    PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

  • 12 / 12

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MONTRÉAL) Rien n'était vraiment normal dans cette défaite de 4-3 du Canadien en prolongation face aux Sénateurs d'Ottawa, samedi au Centre Bell. Ni l'arbitrage qui a laissé le Tricolore penaud, ni la façon dont les Sénateurs ont produit de l'attaque, ni d'où est provenue celle du Canadien.

L'arbitrage, d'abord.

Le dégoût dans le vestiaire du CH était évident après le match, particulièrement pour une punition fantôme que P.K. Subban s'est vu décerner avec 18 secondes seulement à faire en troisième période. Ça a coulé les hommes de Michel Therrien car Clarke MacArthur a inscrit le but vainqueur lors d'un avantage numérique à quatre-contre-trois en surtemps.

> Le sommaire du match

«Ça n'arrive pas souvent que je rie de la sorte après qu'on est perdu. Mais avec 18 secondes à faire... j'aimerais avoir une explication», a raconté un Subban à la fois bouche bée et furieusement loquace après le match.

À ses yeux, l'accrochage qu'il s'est fait coller aux dépens d'Erik Condra n'avait aucun sens.

«C'est à croire que c'était quelque chose de personnel à mon endroit parce que ça n'a rien à voir avec le match, a-t-il soutenu. Basé sur ce qui est considéré comme une punition, il n'y avait pas d'infraction là.

«Si ça n'a pas de sens sur la patinoire, si ça n'a pas de sens en termes de pénalité, alors de quoi peut-il s'agir?»

Mmh. Voilà des propos délicats qui ne rendront pas Subban plus sympathique aux yeux des officiels.

Chose certaine, le but de MacArthur est venu couper court aux aspirations du Canadien de remporter un premier match cette saison où il effaçait un déficit de deux buts après 40 minutes de jeu.

Belle soirée de Brière

Au-delà de la punition à Subban, ça a un match bizarre. Et ô combien divertissant!

Ça a commencé avec une chauve-souris qui est venue survoler le filet des Sénateurs dans les premières minutes de la rencontre. Disons que le ton était donné.

La chauve-souris a peut-être été effrayée par la lumière rouge qui s'est allumée trois fois derrière Carey Price en première période car on ne l'a revue qu'une fois la rencontre terminée.

C'est sûr qu'en enfilant trois buts lors de la période initiale, les Sénateurs ont mis le Canadien dans le pétrin. Et la conclusion a été d'autant plus frustrante pour le CH car il a su s'accrocher et égaliser la marque.

Aux commandes de cette poussée offensive? Nul autre que Daniel Brière, que Michel Therrien avait réinséré dans la formation en raison de la blessure à Ryan White (haut du corps).

Brière a connu sa meilleure soirée dans l'uniforme tricolore en récoltant deux buts et une mention d'aide.

«J'y pensais depuis longtemps, a-t-il admis. Je me disais toujours que ça allait arriver, c'est l'attitude que j'amenais à chaque match, mais maintenant que c'est arrivé, il n'y a pas de doute que ça fait du bien.»

Le Gatinois est particulièrement inspiré quand vient le temps de jouer contre Ottawa: il a maintenant inscrit cinq buts et 10 points à ses 10 derniers matchs face aux Sénateurs.

Cette brillante soirée paraîtra surprenante compte tenu de son rendement depuis le début de la saison, mais elle ne l'est certainement pas à la lumière de ce que Brière a accompli au fil de sa carrière.

Ce qui est assurément plus bizarre, ça a été de voir Douglas Murray récolter deux mentions d'aide. Imaginez: depuis le début de la saison, le gros défenseur n'avait été sur la patinoire que pour un seul but du Canadien. Un seul!

Et c'est sans compter Brian Gionta qui a secoué sa guigne d'un but en 28 matchs. On a perdu l'habitude de voir le capitaine secouer les cordages...

13 secondes, puis 14

La façon dont les Sénateurs ont généré de l'offensive était elle aussi un peu étrange. D'abord, ils ont marqué après seulement 13 secondes de jeu dans le match, ce qui égalisait leur but le plus rapide dans un match dans l'histoire de la concession.

Puis, plus tard en première, ils en ont ajouté deux autres en l'espace de 14 secondes pour sérieusement ébranler le Canadien.

Avant le match, les Sénateurs étaient l'équipe qui s'était retrouvée le plus souvent en désavantage numérique cette saison. Confirmant leurs mauvaises habitudes, ils ont donné des occasions au CH de se remettre dans le match en première, entre autres grâce à une punition de quatre minutes pour bâton élevé ainsi qu'une double supériorité de 45 secondes. Or, le Tricolore n'en a pas profité.

«Après la première période qu'on a eue, c'était presque un match qu'on ne méritait pas, a reconnu Brière. Ça fait du bien d'aller chercher un point, c'est un gros point qui pourrait nous aider plus tard. Mais le feeling en ce moment n'est quand même pas très bon parce qu'on a perdu.»

Le Canadien fera sa séance d'entraînement public annuelle, dimanche matin au Centre Bell, et recevra lundi soir la visite des Panthers de la Floride.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer