Le Canadien perd 3-2 en fusillade face aux Capitals

  • Daniel Brière (48) a ouvert la marque pour le Canadien, aidé de Tomas Plekanec (14) et Brian Gionta (21). (PHOTO BRAD MILLS, USA TODAY)

    Plein écran

    Daniel Brière (48) a ouvert la marque pour le Canadien, aidé de Tomas Plekanec (14) et Brian Gionta (21).

    PHOTO BRAD MILLS, USA TODAY

  • 1 / 9
  • Peter Budaj (30) effectue un arrêt aux dépens d’Alexander Ovechkin (8) sous les yeux d’Alexei Emelin (74) et Josh Georges (26). (PHOTO BRAD MILLS, USA TODAY)

    Plein écran

    Peter Budaj (30) effectue un arrêt aux dépens d’Alexander Ovechkin (8) sous les yeux d’Alexei Emelin (74) et Josh Georges (26).

    PHOTO BRAD MILLS, USA TODAY

  • 2 / 9
  • Lars Eller (81) bataille avec Jay Beagle (83) pour la possession de la rondelle. (PHOTO CAROLYN KASTER, ASSOCIATED PRESS)

    Plein écran

    Lars Eller (81) bataille avec Jay Beagle (83) pour la possession de la rondelle.

    PHOTO CAROLYN KASTER, ASSOCIATED PRESS

  • 3 / 9
  • Brendan Gallagher et Mike Green (52) sont entrés en collision au cours de la première période. (PHOTO CAROLYN KASTER, ASSOCIATED PRESS)

    Plein écran

    Brendan Gallagher et Mike Green (52) sont entrés en collision au cours de la première période.

    PHOTO CAROLYN KASTER, ASSOCIATED PRESS

  • 4 / 9
  • Tomas Plekanec marque un but dans les filets de Braden Holtby, pendant la seconde période. (Photo Carolyn Kaster, AP)

    Plein écran

    Tomas Plekanec marque un but dans les filets de Braden Holtby, pendant la seconde période.

    Photo Carolyn Kaster, AP

  • 5 / 9
  • Eric Fehr est félicité par ses coéquipiers après avoir marqué un but dans la seconde période. (Photo Brad  Mills, USA TODAY)

    Plein écran

    Eric Fehr est félicité par ses coéquipiers après avoir marqué un but dans la seconde période.

    Photo Brad Mills, USA TODAY

  • 6 / 9
  • Mikhail Grabovski fait face au gardien Peter Budaj, lors des prolongations. (Brad  Mills, USA Today)

    Plein écran

    Mikhail Grabovski fait face au gardien Peter Budaj, lors des prolongations.

    Brad Mills, USA Today

  • 7 / 9
  • Le gardien Braden Holtby fait barrage devant un tir de Tomas Plekanec, lors des prolongations. (Photo Carolyn Kaster, AP)

    Plein écran

    Le gardien Braden Holtby fait barrage devant un tir de Tomas Plekanec, lors des prolongations.

    Photo Carolyn Kaster, AP

  • 8 / 9
  • Nicklas Backstrom pousse la rondelle, pris en chasse par Tomas Plekanec, pendant les prolongations. (Brad  Mills, USA Today)

    Plein écran

    Nicklas Backstrom pousse la rondelle, pris en chasse par Tomas Plekanec, pendant les prolongations.

    Brad Mills, USA Today

  • 9 / 9

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'était la deuxième fois en une semaine que le Canadien rendait visite aux Capitals à Washington. L'histoire a commencé de la même façon, mais la conclusion a été différente.

>>> Relisez le clavardage avec notre journaliste Jean-Mychel Guimond.

>>> Consultez le sommaire du match

Tout comme vendredi dernier, le Tricolore a pris les devants en première, puis s'est appliqué à maintenir son avance en deuxième moitié de rencontre tout en voyant les Caps gagner progressivement du terrain. 

Mais cette fois, jouer avec prudence a fini par le rattraper.

Mikhail Grabovski a nivelé la marque avec un peu plus de cinq minutes à faire et les Capitals l'ont finalement emporté 3-2 en tirs de barrage grâce à un but de ce même Grabovski.

L'ancien du Tricolore freinait ainsi à quatre la série de défaites de son équipe.

« On était un peu trop sur les talons en troisième alors qu'on menait par un but, a regretté Tomas Plekanec, auteur d'un but et une mention d'aide. Mais même en fin de deuxième période on a eu de mauvaises présences en zone défensive. On ne sortait pas la rondelle assez vite et on créait des revirements. 

« C'est de là que tout est parti. »  

En fait, les avis étaient partagés après la rencontre à savoir si l'équipe avait joué ou non sur les talons en troisième. Michel Therrien, lui, n'était pas d'humeur à sortir de fouet, ayant vu son équipe remporter auparavant quatre matchs consécutifs.

« J'ai aimé notre façon de jouer, a dit l'entraîneur-chef. Même en troisième on ne s'est pas assis sur nos lauriers, on a provoqué de bonnes choses. Ce sont des choses qui arrivent. On aurait probablement mérité de sortir d'ici avec deux points. »

Bonne soirée du trio de Plekanec

La première période avait été toute à l'avantage du Canadien, les Capitals ne récoltant aucun tir au but dans les dix dernières minutes de l'engagement malgré près de quatre minutes passées en supériorité numérique.

Or, Peter Budaj a ouvert la porte aux Capitals en deuxième effectuant une mauvaise sortie derrière son filet dont Eric Fehr a tiré profit. 

Plekanec s'est quand même empressé de la refermer à peine une minute plus tard. Cela faisait 15 matchs que Plekanec et Brian Gionta, complices de Daniel Brière sur le premier but, n'avaient pas récolté deux points lors d'une même rencontre. 

Leur trio a été le plus menaçant autour de la cage de Braden Holtby.

À noter que c'est Michal Neuvirth qui devait être d'office devant le filet des Capitals, vendredi, mais il s'est blessé durant la période d'échauffement en glissant sur une rondelle. 

En envoyant Holtby dans la mêlée, l'entraîneur-chef Adam Oates a dû se tourner en catastrophe vers son responsable des vidéos, Brett Leonhardt, pour agir comme auxiliaire. 

Leonhardt l'avait déjà fait en 2008.

Budaj s'en voulait

À la traîne en troisième période, Grabovski et les Capitals ont eu ce qu'ils voulaient à force de presser le pas. Et une fois en tirs de barrage - pour la huitième fois déjà cette saison - les habiles attaquants des Caps ont marqué trois fois contre Budaj.

« Je pense trop, a soutenu le gardien slovaque. Ça m'a coûté cher de ne pas me fier suffisamment à mes instincts. »

Alex Ovechkin, qui avait inscrit deux buts vendredi dernier, a quand même été tenu en échec. Ovie a récolté 43 buts à ses 47 derniers matchs - vous avez bien lu - mais le temps presse pour qu'il réussisse un 50 en 50 à cheval sur deux saisons.

« C'est énorme pour nous, a-t-il dit à propos de la victoire des siens. Ce n'était peut-être pas notre meilleur match, mais au moins on a passé beaucoup de temps en zone offensive. »

Le Canadien est rentré à Montréal après le match et il disputera un troisième match en quatre soirs en recevant la visite des Maple Leafs de Toronto. Il faudra voir si Michaël Bournival, utilisé pendant seulement 6:28 et un brin fautif sur le deuxième but des Capitals, ne cèdera pas sa place à Rene Bourque ou encore George Parros.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer