Le CH s'assure de l'avantage de la glace

  • James Wright trouve le fond du filet. (Photo Reuters)

    Plein écran

    James Wright trouve le fond du filet.

    Photo Reuters

  • 1 / 9
  • Mark Stuart prend le dessus sur David Desharnais. (Photo Reuters)

    Plein écran

    Mark Stuart prend le dessus sur David Desharnais.

    Photo Reuters

  • 2 / 9
  • P.K. Subban et Brendan Gallagher bloquent un tir des Jets. (Photo Reuters)

    Plein écran

    P.K. Subban et Brendan Gallagher bloquent un tir des Jets.

    Photo Reuters

  • 3 / 9
  • Lars Eller sert une solide mise en échec. (Photo Reuters)

    Plein écran

    Lars Eller sert une solide mise en échec.

    Photo Reuters

  • 4 / 9
  • Brian Gionta et Evander Kane avaient des choses à se dire. (Photo Reuters)

    Plein écran

    Brian Gionta et Evander Kane avaient des choses à se dire.

    Photo Reuters

  • 5 / 9
  • Le Canadien célèbre le but de Rene Bourque. (Photo PC)

    Plein écran

    Le Canadien célèbre le but de Rene Bourque.

    Photo PC

  • 6 / 9
  • Max Pacioretty et James Wright à la lutte. (Photo Reuters)

    Plein écran

    Max Pacioretty et James Wright à la lutte.

    Photo Reuters

  • 7 / 9
  • James Wright et Chris Thorburn. (Photo PC)

    Plein écran

    James Wright et Chris Thorburn.

    Photo PC

  • 8 / 9
  • Âpre lutte pour le contrôle de la rondelle. (Photo PC)

    Plein écran

    Âpre lutte pour le contrôle de la rondelle.

    Photo PC

  • 9 / 9

Partager

(Winnipeg) Le Canadien s'est assuré d'obtenir l'avantage de la patinoire en séries éliminatoires en disposant des Jets de Winnipeg 4-2, jeudi soir au MTS Centre.

On avait droit à un match âprement disputé que les Jets menaient par un but après 40 minutes. Sauf qu'entre la deuxième et la troisième période, les locaux ont perdu espoir de faire les séries quand les victoires des Rangers de New York et des Sénateurs d'Ottawa se sont confirmées.

> Le sommaire du match

«Je ne sais pas ce que les joueurs savaient», a indiqué l'entraîneur-chef des Jets Claude Noel, qui lui était au courant de la situation.

Hasard ou conséquence, les valves se sont ouvertes par la suite. Plus combatif, le Tricolore a comblé le déficit - et bien plus encore - en enfilant trois buts sans réplique. Un gros merci au gardien Ondrej Pavelec qui a donné deux cadeaux au Canadien an laissant des lancers de Brendan Gallagher et Max Pacioretty rebondir derrière lui.

«Tout ce qu'on avait demandé à nos joueurs, ils l'ont exécuté à merveille, a résumé Michel Therrien. On jouait un bon match et même si l'on perdait 2-1 après deux périodes, mon message aux joueurs n'a pas été compliqué: il fallait qu'on gagne une période pour gagner le match.»

Maintenant les Leafs

Voilà donc le Canadien qui est assuré d'amorcer le premier tour au Centre Bell.

«On joue toute l'année pour décrocher ce genre d'avantage, a dit Josh Gorges. Le fait de pouvoir commencer devant nos partisans de Montréal, où c'est si spécial de jouer, en est assurément un. Mais en même temps, il va falloir qu'on remporte des matchs à l'étranger...»

> Philippe Cantin: Quel est votre niveau de confiance pour les séries?

Le Canadien risque d'être moins tendu au moment de rendre visite aux Maple Leafs, samedi à Toronto. Ces derniers, vainqueurs 4-0 des Panthers de la Floride, ne peuvent plus améliorer leur cinquième rang dans l'Est.

«Le vol de deux heures vers Toronto va être beaucoup plus plaisant que si l'on s'était enlisé dans une série de défaites», a convenu P.K. Subban.

Le Tricolore a encore espoir de décrocher le premier rang de la section Nord-Est s'il bat les Leafs samedi et si les Bruins de Boston, qui sont au coeur d'une séquence de six matchs en neuf jours, échappent la rencontre de samedi contre les Capitals à Washington.

«Le genre de match qu'on recherchait»

Le Canadien avait perdu cinq de ses six matchs précédents et il avait accordé le premier but dans chacun de ces revers. L'histoire a changé, jeudi, même si James Wright a donné les devants aux Jets en milieu de première après avoir été laissé seul dans l'enclave.

Quelques instants plus tôt, Price avait effectué un gros arrêt aux dépens de ce même Wright après que ce dernier eut aisément débordé Jarred Tinordi. Price s'est également distingué devant Blake Wheeler, qui s'est présenté seul en échappée.

«Carey a été notre meilleur joueur, a lancé Therrien. Il a multiplié les arrêts-clés. Lorsqu'on a été victimes de revirements, il était là pour réparer les erreurs de certains joueurs.»

Modeste dans la victoire, le gardien de 25 ans s'est réjoui que son équipe réalise enfin une performance à la hauteur de ses aspirations.

«C'est le genre de match qu'on recherchait car on a joué le genre de hockey qui nous a apporté du succès cette année», a indiqué Price.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer