• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Price: «Il faut rester concentré à mieux jouer en équipe» 

Price: «Il faut rester concentré à mieux jouer en équipe»

Brandon Sutter (à gauche) a échappé à la... (Photo Gene Puskar, AP)

Agrandir

Brandon Sutter (à gauche) a échappé à la surveillance de Francis Bouillon pour déjouer Carey Price en deuxième période.

Photo Gene Puskar, AP

Partager

(Pittsburgh) C'était le match de 6-4 le plus à sens unique depuis longtemps. Et le mauvais départ du Canadien en est grandement responsable.

«Quand nous ne connaissons pas un bon début de match, ça se met à merder et tout s'écroule», a indiqué Lars Eller.

«Si nous accélérons le rythme dès le début et qu'on prend notre élan dans les dix premières minutes, on va connaître plus de succès», a renchéri le gardien Carey Price.

En relève à Peter Budaj, Price a accordé trois buts sur 20 lancers face aux Penguins. Devant ses récents insuccès, il refuse de s'apitoyer sur son sort.

«J'essaie de faire mon travail, a dit Price. Il faut rester concentré à mieux jouer en tant qu'équipe. Je ne suis pas préoccupé par moi-même en tant qu'individu.»

Les trois dernières défaites du Canadien traînent le même genre d'effondrement défensif. Mais remonter la filière jusqu'à la blessure d'Alexei Emelin pour expliquer les ennuis de la brigade défensive est une excuse qui ne passera pas.

«Ça ne donne rien de parler d'Emelin, a protesté Michel Therrien. Il ne sera pas là avant le mois de novembre, on va passer à autre chose!»

Selon l'entraîneur-chef, les attaquants ont leur part de responsabilités dans les ratées observées depuis samedi dernier à Toronto.

«Il y a trop de distance entre nos attaquants et nos défenseurs, ça devient facile de jouer contre nous dans ce temps-là.»

Au moins les jeunes ont contribué

Le premier but en carrière de Gabriel Dumont dans la LNH a brièvement redonné espoir au Canadien en début de troisième. Mais le premier en 147 matchs du défenseur Douglas Murray - la plus longue disette dans la LNH - a aussitôt éteint le ralliement.

«Tu ne veux pas scorer dans une défaite, tu veux toujours que ton but aide l'équipe à gagner, a avoué Dumont.

«Ce n'est pas un manque d'effort, ni un manque de fierté ou de volonté de bien faire. Tout le monde est affecté par ce qui arrive. Personne n'est content ce qui se passe en ce moment. Mais il y a beaucoup de caractère et l'on espère revenir sur la bonne voie le plus tôt possible.»

Dans la défaite, Eller a inscrit deux mentions d'aide et terminé le match à +2 tandis qu'Alex Galchenyuk a récolté un cinquième but à ses sept derniers matchs. La recrue de 19 ans a maintenant huit points à ses huit derniers matchs.

Mais à l'instar du pointage final, Eller ne veut pas se fier uniquement aux statistiques pour évaluer son trio.

«Outre nos deux buts, je ne trouve pas que nous avons joué un bon match, a invoqué Eller. Nous avons été coincés dans notre zone beaucoup trop longtemps.»

Appelé à la fin de son point de presse commenter la suspension de cinq matchs imposée à Ryan White, Therrien a été bref.

«Il l'a frappé (Kent Huskins) à la tête, mais je ne pense pas que c'était son intention, a dit le coach. On se doit de respecter la décision de la ligue.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer