Crosby et Letang auront-ils raté trop de matchs?

Sidney Crosby se remet d'une fracture de la... (Photo Chaz Palla, AP)

Agrandir

Sidney Crosby se remet d'une fracture de la mâchoire et les Penguins n'ont aucune intention de précipiter son retour, même si les séries approchent à grands pas.

Photo Chaz Palla, AP

Partager

(Pittsburgh) L'entraîneur-chef des Capitals de Washington Adam Oates estime que sa vedette Alex Ovechkin est le meilleur candidat au titre de joueur par excellence dans la LNH cette saison.

Une opinion que son homologue des Penguins de Pittsburgh, Dan Bylsma, rejette du revers de la main.

«Adam Oates est, à ma connaissance, la seule personne qui ne considère pas Sidney Crosby comme le joueur par excellence de la LNH, même si Sid a raté quelques rencontres, a soutenu Bylsma. Son niveau de domination et sa constance ne font aucun doute.»

Sid the Kid, qui quittera temporairement les Penguins afin d'assister à des funérailles en Nouvelle-Écosse, a encore une fois patiné, mercredi, en compagnie de l'attaquant James Neal et du défenseur Paul Martin.

Crosby se remet d'une fracture de la mâchoire et les Penguins n'ont aucune intention de précipiter son retour, même si les séries approchent à grands pas.

«Il y a toujours un bénéfice à jouer des matchs après en avoir raté plusieurs, a reconnu Bylsma, mais on parle ici d'un très bon joueur qui peut être un facteur dès son premier match au retour de sa blessure. Ça a été le cas avec Kris Letang récemment.»

En effet, le défenseur québécois a disputé deux matchs depuis qu'il est revenu au jeu à la suite d'une fracture à un orteil. Il a récolté un but et une passe en deux rencontres, en plus de disputer 28 minutes, samedi dernier en Floride.

«Un petit retour tranquille», a-t-il résumé.

Pour Crosby comme pour Letang, le nombre de matchs ratés cette saison pourrait nuire quelque peu à leur candidature pour les honneurs de fin d'année. Mais le Québécois de 25 ans ne se préoccupe pas de savoir s'il a raté trop de rencontres (12) pour être considéré comme un prétendant au trophée Norris.

Après tout, P.K. Subban et lui étaient les seuls défenseurs de la LNH à produire au rythme d'un point par match avant la rencontre de mercredi.

La meilleure édition des Penguins?

Si l'on ajoute le nom d'Evgeni Malkin, dont le statut demeurait incertain à quelques heures du match face au Canadien, on constate à quel point il y a du talent, du prestige et de l'argent sur les lignes de touche du côté des Penguins.

Pourtant, l'ajout des nouveaux venus Jarome Iginla et Brenden Morrow ainsi que l'excellente campagne que connaissent Pascal Dupuis et Chris Kunitz aident les Penguins à maintenir leur niveau d'excellence.

Cette édition-ci a-t-elle le potentiel d'être la meilleure qu'aient rassemblé les Penguins?

«Dur à dire parce qu'on a quand même eu de bonnes équipes au fil des ans mais sur papier, on a rarement eu autant de gros noms», convient le gardien Marc-André Fleury.

«C'est vrai que nous avons plusieurs joueurs qui ont accompli de grandes choses au cours de leur carrière, a convenu le vétéran Craig Adams. Mais à ma première année ici, nous n'avons pas perdu beaucoup de matchs après la date-limite des transactions et nous avons fini par gagner la Coupe Stanley.

«Ce n'est pas tant de quoi a l'air ta formation que la façon dont ces gars-là jouent. Et à ce titre, nous jouons du très bon hockey depuis deux mois. Quand tous les joueurs seront revenus de blessures, notre alignement sera assez solide sur papier. Espérons qu'il le soit aussi sur la glace.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer