Les combinaisons gagnantes du CH

Jeff Halpern... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Jeff Halpern

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Gagnon
La Presse

(BILLET) Quand une équipe peut compter sur un gardien solide et une attaque massive dévastatrice, ses chances de victoire sont multipliées par cent. Quand, en prime, Jeff Halpern se permet a marquer, les chances sont alors multipliées par mille !

S'il est possible, voire probable, que le Canadien doive aiguiser sa patience avant de célébrer un autre but du vétéran joueur de centre, il pourra fort heureusement compter sur l'attaque à cinq et Carey Price beaucoup plus rapidement.

Chassé du match par les Bruins, mercredi dernier à Boston, Price s'est vite ressaisi. Il s'est raplombé. Après avoir blanchi les Rangers (34 arrêts), il a été très solide hier encore. Bon ! Ses 19 arrêts laisseront croire à ceux qui n'ont pas vu la rencontre qu'il a connu une petite soirée tranquille. Ce qui n'est pas tout à fait faux. Mais Price a réalisé quelques arrêts très importants lorsque la marque était 2-1 en faveur des siens. Mieux encore, il s'est imposé hier dans le cadre d'un match au cours duquel il n'était pas beaucoup sollicité. Le genre de matchs qui lui ont donné des ennuis cette saison.

Dominant en avantage

L'autre bonne nouvelle pour le Tricolore, c'est l'efficacité de son attaque massive. Le Canadien n'a marqué qu'une fois, hier. Mais ce but lui a permis de niveler les chances en fin de première. De reprendre le contrôle de la partie. Un contrôle qu'il a maintenu ensuite.

Le Canadien est parmi les meilleures équipes de la Ligue en avantage numérique avec ses 32 buts en 150 occasions (21,3%). Il a inscrit 32 des 111 buts enfilés cette saison (28,8%) en attaque massive. Onze fois seulement en 35 rencontres, le Tricolore a été blanchi. Sa plus longue disette n'a duré que quatre petites parties. Ce n'est pas rien...

Au sein de cette unité très spéciale, deux joueurs se démarquent : P.K. Subban et Andrei Markov. Encore hier, ces deux as ont su combiner leurs efforts. Ils ont simplement inversé les rôles alors que c'est Subban qui a offert un tir à la réception à Markov, qui a marqué. Markov domine la Ligue avec sept buts et 20 points il en totalise 23 récoltés en attaque massive. Subban est tout juste derrière lui, avec 19 de ses 28 points en avantage numérique. Deuxième étoile de la LNH pour le mois de mars et, sans surprise, joueur du mois chez le Tricolore, Subban a récolté 11 points en supériorité numérique pendant cette période. Plus que tout autre joueur du circuit.

Avec toutes ces combinaisons gagnantes, le Canadien a-t-il vraiment besoin de renfort d'ici demain ?

Le chiffre du match: 300: Carey Price disputait hier son 300e match devant le filet du Canadien.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le Canadien balaie les Hurricanes 4-1

    Hockey

    Le Canadien balaie les Hurricanes 4-1

    En cette saison quasi parfaite, le désavantage numérique demeurait l'une des rares préoccupations de Michel Therrien chez le Canadien. Mais cette... »

  • Price aurait bien pris un but...

    Hockey

    Price aurait bien pris un but...

    Ça faisait cinq matchs que Max Pacioretty n'avait pas envoyé une seule rondelle au fond d'un filet, mais ce n'est pas quelque chose qui l'empêchait... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer