Un baptême en grand pour Nathan Beaulieu

Nathan Beaulieu... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Nathan Beaulieu

Photo: Bernard Brault, La Presse

Partager

Jean-Philippe Arcand
La Presse

L'entraînement des Bulldogs de Hamilton venait tout juste de se terminer, hier, lorsque Nathan Beaulieu a appris qu'il avait été rappelé par le Canadien. Déjà heureux à l'idée de débarquer à Montréal, l'excitation a atteint son comble lorsqu'on lui a dit qu'il disputerait son premier match en carrière au Centre Bell, devant ses partisans, contre les Rangers de New York ce soir.

« Tu attends toute ta vie pour avoir cette chance. Je ne pourrais pas être plus excité. Ma famille sera au match, alors ce sont des moments palpitants », a indiqué la recrue au terme de l'entraînement matinal du Tricolore, à Brossard.

Le premier choix du CH au repêchage de 2011 s'amène avec le grand club avec un dossier de 6 buts et 19 mentions d'aide, assorti d'un différentiel de -9, en 62 matchs avec les Bulldogs. Après avoir connu un début de saison difficile dans les rangs mineurs, il surfait sur une séquence de 9 points en 11 rencontres au moment de son rappel.

« L'organisation avait un plan pour moi et c'était d'être à Hamilton pour un bout de temps. Le début de la saison était un apprentissage pour moi, mais je sens que j'ai fait beaucoup de progrès. [...] Je savais que j'avais des choses à travailler. Je me suis servi de ça comme motivation », a confié Beaulieu, à qui on a parfois reproché ses carences en défensive.

« Tu ne peux pas te faire battre à un contre un dans cette ligue. Je dois garder les choses très simples. Je suis un défenseur et étant un gars offensif, je dois m'occuper de ma propre zone en premier », a ajouté le jeune homme.

Sur le jeu de puissance

« En me repêchant, ils s'attendaient à ce que je sois un gars offensif et qui joue sur l'avantage numérique, alors si j'ai cette chance, je vais tenter d'en profiter le plus possible », a aussi dit Beaulieu.

Cette chance, il l'aura dès ce soir. Michel Therrien a en effet indiqué qu'il allait utiliser le jeune défenseur sur la deuxième vague de l'avantage numérique.

« C'est un rôle qu'il jouait quand même bien à Hamilton, a mentionné le pilote du Tricolore. C'est l'un de ses atouts. [...] On veut qu'il soit Nathan Beaulieu.  On ne lui demande pas de changer son jeu, seulement d'être responsable. »

Therrien entend également profiter du fait qu'il dispose du dernier changement de joueurs pour mieux gérer l'utilisation de Beaulieu, en choisissant à quels trios des Rangers l'opposer. « Il en est à ses premiers pas, et ça prend un peu plus de temps pour un défenseur de se sentir à l'aise dans la LNH. Il faut s'assurer qu'il soit confortable. »

Professeur Bouillon

À l'instar de Greg Pateryn et de Jarred Tinordi avant lui, Beaulieu sera jumelé à Francis Bouillon pour le match de ce soir. L'arrière québécois aura donc de nouveau le mandat de jouer à l'enseignant auprès de la recrue. Pas étonnant, d'ailleurs, que les deux coéquipiers soient assis côte à côte dans le vestiaire.

« C'est le rôle que j'ai à jouer cette année et je l'accepte, explique Bouillon. C'est sûr que c'est toujours plus facile de jouer avec un partenaire avec lequel tu vas passer la saison.  Ça fait quelques années que je joue ce rôle-là. Je commence à être habitué et je m'ajuste assez bien. »

Le vétéran reconnaît toutefois que les aptitudes de Beaulieu lui rendront sans doute la tâche moins ardue. « Je n'ai entendu que du bien de lui dans la Ligue américaine. [...] Il faudra s'ajuster, mais c'est un gars mobile qui bouge bien la rondelle. Pour moi, c'est toujours plus facile quand un gars est mobile. »

Dans un autre ordre d'idées, Michel Therrien a également confirmé que Brandon Prust effectuera son retour au jeu ce soir. Le robuste ailier a raté les huit derniers matchs des siens en raison d'une blessure à l'épaule. Tout indique qu'il reprendra sa place aux côtés de Lars Eller et d'Alex Galchenyuk.

Pour leur part, Michael Blunden, Yannick Weber et Tomas Kaberle seront laissés de côté. Ce dernier a été soumis au ballottage en fin d'avant-midi.

Notons enfin que c'est Carey Price qui défendra le filet du CH. Martin Biron sera son vis-à-vis chez les Rangers.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Les Rangers inconstants cette saison

    Hockey

    Les Rangers inconstants cette saison

    Pendant que le Canadien est passé de la cave au sommet de son association, cette saison, les Rangers de New York ont emprunté le chemin contraire. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer