Tinordi affrontera les Devils, mais pas Ryder

Jarred Tinordi devrait jouer aux côtés de Francis... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Jarred Tinordi devrait jouer aux côtés de Francis Bouillon, comme il l'a fait pendant l'entraînement de vendredi.

Photo Alain Roberge, La Presse

Partager

Il était 22h45, mercredi soir, quand le téléphone de Jared Tinordi a sonné. «J'ai reconnu le numéro, je savais qui m'appelait», a raconté le défenseur de 21 ans en faisant allusion à Sylvain Lefebvre qui venait lui annoncer son rappel par le Canadien.

L'entraîneur-chef des Bulldogs de Hamilton a indiqué à La Presse, jeudi, qu'il croyait Tinordi prêt pour la Ligue nationale. Et ce n'est pas le principal intéressé qui va le contredire là-dessus!

«Je me sens prêt, mais il fallait que la direction pense la même chose», a soutenu le jeune homme, qui dit avoir amélioré sa patience avec la rondelle pendant son séjour chez les Bulldogs «Je ne m'en débarrasse plus aussi rapidement. C'est une question de confiance, j'imagine.»

À savoir si Tinordi est prêt à assumer un poste régulier de façon permanente, cela reste à voir. Chose certaine, il n'aura pas à attendre l'occasion de se faire valoir car il sera en uniforme dès samedi alors que le Tricolore rendra visite aux Devils du New Jersey.

À en croire Michel Therrien, le grand défenseur de 6'6 n'a pas été rappelé pour rester dans les estrades.

«On a l'opportunité de montrer aux jeunes ce que c'est que la Ligue nationale, a expliqué l'entraîneur. On l'a fait la semaine dernière avec Greg Pateryn et maintenant c'est le tour de Jarred Tinordi. Ce sont des gars qui méritent leur rappel. On veut qu'ils prennent le plus d'expérience possible. Ça fait partie de leur cheminement.»

Le plan de match initial du Canadien ne prévoyait pas que le premier choix au repêchage de l'équipe en 2010 occupe un poste régulier cette saison. Or, les blessures ont forcé la direction à faire appel à lui plus tôt que prévu.

Aussi, la durée de l'audition dont il bénéficie pourrait être reliée à la durée de l'absence de Raphael Diaz, qui est toujours aux prises avec une commotion cérébrale. Le défenseur suisse n'a pas l'air près d'un retour au jeu.

«Bourque progresse mieux que Diaz, a reconnu Therrien. C'est la raison pour laquelle Bourque est sur la patinoire encore aujourd'hui et que Raphael doit prendre plus son temps.»

Le rappel de Tinordi laisse une fois de plus Tomas Kaberle sur la voie d'évitement. À mesure qu'un rachat de contrat semble de plus en plus probable, il convient de se demander si le défenseur tchèque n'est pas laissé sur la touche parce que la direction veut absolument éviter qu'il ne se blesse lors d'un match, ce qui rendrait son rachat impossible.

Tinordi à droite, Bouillon à gauche

Tinordi s'est entraîné à la droite de Francis Bouillon, vendredi, au sein d'un duo qui a de quoi faire sourire compte tenu de la différence de taille entre les deux hommes.

«Nous sommes deux défenseurs gauchers et quelqu'un doit se sacrifier pour jouer à droite, a dit Tinordi. Je lui ai demandé ce qu'il préférait et je lui ai dit que je prendrais ce qu'il ne prend pas.»

«Sans jouer à droite durant toute une saison, j'ai quand même déjà évolué à cette position dans le junior, donc ce ne sera pas un problème.»

Après avoir joué aux côtés de Kaberle, de P.K. Subban et de Pateryn cette saison, Bouillon hérite donc d'un nouveau compagnon à la ligne bleue.

«Chaque saison, je change souvent de partenaire, a noté le Québécois avec le sourire. Cela dit, Tinordi m'a vraiment surpris lors du camp d'entraînement. Il bouge très bien pour un gars de sa grosseur. Il a également un bon lancer.»

«Je suis convaincu qu'il va avoir une belle carrière dans la LNH.»

Blunden s'en vient, Nokelainen s'en va

Michael Ryder n'a pas accompagné le Canadien au New Jersey puisqu'il est aux prises avec une blessure au bas du corps. L'ailier originaire de Terre-Neuve a participé à l'entraînement, vendredi, mais avait raté de grands pans de la deuxième période, mercredi soir face aux Sénateurs d'Ottawa.

Michael Blunden a donc été rappelé d'urgence des Bulldogs de Hamilton afin de prendre sa place.

Pour sa part, Petteri Nokelainen a été cédé aux Bulldogs après qu'il n'eut pas été réclamé au ballottage. Le choix de Blunden aux dépens de Nokelainen se comprend aisément dans la mesure où le premier affiche une forme de mi-saison alors que le second n'a pas encore disputé un seul match cette année.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer