Subban: «On apprend...»

Non, les joueurs du Canadien n'étaient pas trop défaits au moment de quitter... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Photo: Bernard Brault, La Presse

Partager

Non, les joueurs du Canadien n'étaient pas trop défaits au moment de quitter Montréal pour Buffalo, tard hier soir. Et c'est peut-être P.K. Subban qui a le mieux résumé l'ambiance qui prévaut dans l'entourage de l'équipe ces jours-ci.

«Je dirais qu'on joue du très bon hockey, a expliqué le jeune défenseur. On apprend encore à trouver notre identité, le genre de club qu'on veut être. C'est normal. C'est clair qu'on ne veut pas offrir aux adversaires deux buts rapides comme ça, comme on l'a fait en troisième période.»

L'entraîneur Michel Therrien parle souvent de l'importance du concept d'équipe. Subban en a fourni une autre preuve après le match d'hier soir en refusant carrément de commenter son but - le premier de la saison dans son cas.

D'ailleurs, on a remarqué que le Subban de 2013 est un peu moins bruyant et flamboyant dans le vestiaire que le modèle 2012.

Exactement ce que recherche Therrien, qui a, on le rappelle, banni les petites tapes de la main avec le gardien Carey Price.

«Je ne vais pas parler de mon but, a dit Subban. En tant qu'équipe, il faut savoir mieux jouer que ça pendant 60 minutes. On savait que les Bruins allaient être plus forts en fin de match, ils n'avaient pas joué depuis samedi. On en avait parlé dans le vestiaire.»

Le Canadien devra maintenant retrouver son rythme et offrir 60 minutes d'opposition aux Sabres, ce soir à Buffalo.

«Il faut jouer contre les Sabres et oublier le plus rapidement possible cette défaite contre Boston», a résumé le capitaine Brian Gionta.

 

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Les Bruins ont le meilleur sur le Canadien 2-1

    Hockey

    Les Bruins ont le meilleur sur le Canadien 2-1

    D'habitude, quand une équipe domine une première période de façon aussi outrageante, c'est une bonne idée que de marquer quelques buts pour être sûr... »

  • Sans Rask, point de salut

    Hockey

    Sans Rask, point de salut

    Les Bruins de Boston doivent la victoire qui les assure du premier rang dans l'Association de l'Est au gardien Tuukka Rask. Ils l'ont tous reconnu... »

  • La vie sans Tim Thomas

    Hockey

    La vie sans Tim Thomas

    Il y a deux ans à peine, Tim Thomas était le coeur et l'âme des Bruins de Boston. Sans oublier qu'il était aussi leur joueur le plus utile. Lors de... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer