Aucun progrès entre Subban et le CH

Selon les informations qui circulent, le Canadien aurait... (Photo: Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Selon les informations qui circulent, le Canadien aurait insisté pour une offre transitoire de seulement deux ans à Subban, mais pourrait être disposé à offrir un contrat de trois saisons.

Photo: Bernard Brault, archives La Presse

Partager

Lorsque le Canadien affrontera les Devils du New Jersey, demain soir au Centre Bell, il devra le faire de nouveau sans P.K. Subban.

Le jeune défenseur, impliqué depuis plusieurs semaines dans une dispute contractuelle avec la direction montréalaise, va rater un quatrième match cette saison. La rencontre d'hier dans la région de Toronto entre Subban et la direction du Canadien n'a rien donné, et la situation entre les deux parties demeure au mieux nébuleuse.

Marc Bergevin, directeur général du Canadien, s'est bel et bien rendu dans la région de Toronto, hier, afin de rencontrer Subban et son agent Don Meehan. Mais les deux parties n'ont pas pu régler leur différend, et aucune forme de progrès n'a pu être constatée.

Pour le moment, aucune autre rencontre n'est prévue entre le clan Subban et le CH.

«Nous avons rencontré Marc Bergevin [hier] à Toronto, et P.K. va prendre la fin de semaine pour en parler avec les membres de sa famille, a fait savoir Don Meehan à La Presse. Je vais discuter avec P.K. de nouveau lundi à nos bureaux.»

Pour le moment, le Canadien et Subban sont toujours incapables de s'entendre sur la durée du prochain contrat. Subban aimerait obtenir une nouvelle entente à long terme, un scénario qui n'enchante guère la direction du club aux maillots tricolores.

Selon les informations qui circulent, le Canadien aurait insisté pour une offre transitoire de seulement deux ans à Subban, mais pourrait être disposé à offrir un contrat de trois saisons.

Le principal intéressé, quant à lui, aurait exigé une offre de six ans, ce que lui refuse le Canadien, qui n'a pas l'habitude de donner des contrats du genre aux joueurs qui ont le statut de Subban.

Cette bagarre de chiffres mène aux rumeurs d'échange les plus folles, mais Don Meehan a déjà indiqué plusieurs fois à La Presse qu'il n'a jamais entendu parler d'un scénario de transaction concernant son célèbre client. Marc Bergevin, de son côté, a déjà clairement fait savoir que le défenseur n'est pas à échanger.

»Pas une distraction»

Pendant ce temps, les joueurs du Canadien poursuivent leur saison sans Subban, mais ils doivent régulièrement répondre aux nombreuses questions qui portent sur leur coéquipier absent.

«Je ne suis pas un membre du réseau social Twitter, alors je ne sais pas trop ce que les gens disent à propos de cette situation, a expliqué l'attaquant Erik Cole hier à Brossard, au terme d'un entraînement facultatif. Mais je peux vous dire que cette histoire n'est pas une distraction dans ce vestiaire. Nous continuons notre chemin, et nous le faisons avec les gars qui sont ici. On ne peut pas s'en faire avec ceux qui ne sont pas ici.»

Cole n'a pas voulu spéculer sur le genre d'accueil que pourrait recevoir Subban à son retour dans le vestiaire montréalais.

«Est-ce qu'il a réglé son histoire de contrat? Tant qu'il n'est pas ici, ça ne sert à rien d'en parler», a sèchement fait savoir le vétéran.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer