Kovi sera reposé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Gagnon
La Presse

(Ottawa) Alex Kovalev et les Panthers de la Floride seront reposés ce soir au Centre Bell. Ils seront reposés et seront sûrement meilleurs qu'ils l'ont été contre les Sénateurs d'Ottawa.

Exception faite de José Théodore qui a repoussé 33 rondelles - ses poteaux en ont repoussé deux autres - dans un revers de 4-0, les Panthers se sont offert une soirée de congé hier. À moins que ce ne soit le froid polaire qui ait gelé ces touristes venus de la Floride en bermudas et chemises à fleurs, gougounes aux pieds.

Peu importe les raisons, les Panthers ont été discrets, si vous tenez à la version polie. Mauvais si vous préférez la version plus crue.

Comme s'il avait décidé de se ménager pour offrir une meilleure performance aux partisans du Canadien, qui l'ont plus apprécié que ceux des Sénateurs, Kovalev a été invisible hier. Il a ainsi offert d'autres raisons aux partisans des Sens, qui n'en avaient pas vraiment besoin, de le huer du début à la fin du match.

Dans l'ombre de l'Artiste

Jonathan Huberdeau est demeuré sagement dans l'ombre de l'Artiste. Est-ce que ce sera pour mieux rebondir ce soir à Montréal? Ce serait tant mieux pour le spectacle, à défaut d'être bon pour le Canadien, qui ne peut se permettre d'encaisser un deuxième revers de suite devant ses partisans.

Les Panthers ont été affreux. C'est vrai. Mais les Sénateurs ont pris les moyens pour les garder assoupis. Après avoir profité d'un but de Kyle Turris marqué d'un angle très fermé, les Sénateurs ont présenté du jeu méthodique et efficace. Rien pour contribuer au spectacle, mais c'était suffisant pour offrir à leurs fans une victoire lors du match d'ouverture. C'est au moins ça.

Guillaume Latendresse, qui tente de retrouver la santé et sa touche offensive cet hiver à Ottawa, a servi une passe savante à Turris pour permettre à son joueur de centre de doubler l'avance grâce à son deuxième but de la soirée, son troisième de la saison. Les deux autres buts sont venus en fin de rencontre, au moment où l'issue du match était scellée depuis longtemps.

Si les partisans du Tricolore pourront découvrir Huberdeau et renouer avec Kovalev ce soir, ils devront se passer de Théo, qui fera faux bond à ses fans et à ses bourreaux ce soir.

Théodore n'a affronté le Canadien qu'une fois depuis qu'il a quitté Montréal. C'était dans l'uniforme de l'Avalanche lors de sa première visite après son départ pour le Colorado en retour de David Aebischer. Vous avez oublié? Normal! Cette sortie remonte au 21 octobre 2006 lorsque le Canadien était venu de l'arrière en troisième pour battre Théo et l'Avalanche, 8-5.

Le fait que Théo ait connu sa part d'ennuis contre le Canadien explique en partie son congé. L'autre partie de l'explication tient au fait que son adjoint Scott Clemmensen présente une fiche parfaite de 6-0 contre le CH - trois victoires avec les Devils du New Jersey et trois avec les Panthers.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer