Tomas Plekanec ne joue pas ce soir

L'entraîneur Michel Therrien et les attaquants Colby Armstrong,... (Photo: Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

L'entraîneur Michel Therrien et les attaquants Colby Armstrong, Brian Gionta et Max Pacioretty durant l'entraînement du Canadien, jeudi matin.

Photo: Marco Campanozzi, La Presse

Partager

Tomas Plekanec craignait l'état dans lequel il se lèverait ce matin, et il avait raison : sa blessure aux côtes l'incitera à rater le match intra-équipe de ce soir.

«C'est par mesure préventive», a toutefois précisé l'entraîneur-chef Michel Therrien.

À l'entraînement matinal, Plekanec pilotait pourtant un trio au centre d'Alex Galchenyuk et Brian Gionta. Les combinaisons suivantes, déployées en matinée à Brossard, devront donc être modifiées :

Pacioretty - Desharnais - Cole

Galchenyuk - Plekanec - Gionta

Moen - Eller - Bourque

Prust - White - Armstrong

Gallagher - Dumont - Blunden

Leblanc - Bournival - Holland

Les duos en défense étaient les suivants :

Markov - Emelin

Kaberle - Gorges

Diaz - Bouillon

Weber - Tinordi

St-Denis - Commodore

Déjà, vers 7h00 ce matin, des amateurs bravaient le froid et faisaient la queue devant les portes du Centre Bell en vue d'un match intra-équipe qui sera ouvert au public sur la base du premier arrivé, premier servi.

«C'est le fun de voir que les gens ont hâte, a indiqué David Desharnais. Tout le monde s'est ennuyé du hockey.»

«Ça n'a pas super bien été l'an dernier alors on a hâte de leur montrer qu'on va être meilleurs cette année, a-t-il ajouté. Même si c'est un match intra-équipe, on veut être prêt quand ça va commencer dans deux jours. Entre les joueurs qui se battent pou un poste et ceux qui veulent être prêts pour la saison, ça devrait donner un bon mélange.»

Parmi ceux qui tenteront d'utiliser le match de ce soir comme tremplin, il y a bien sûr Alex Galchenyuk.

«On me répète de ne pas me mettre de pression sur les épaules, d'être le joueur que je suis capable d'être et d'apprendre le plus possible», a indiqué l'attaquant de 18 ans.

Et parmi ceux qui se préparent en vue de la saison, le vétéran Andrei Markov est l'un de ceux qui trépignent en suivant le compte à rebours menant au début du calendrier régulier.

«C'est la première fois depuis longtemps que je me sens bien et que je me sens prêt, a-t-il confié. Je suis heureux d'enfin pouvoir commencer en même temps que tout le monde.»

Finalement, même si Michel Therrien a préféré ne pas se mouiller en ce qui concerne son statut, le défenseur Yannick Weber sait qu'il doit prendre les bouchées doubles afin de se dénicher un poste régulier avec l'équipe.

«C'est une nouvelle année et je dois me battre pour récupérer mon poste, a convenu Weber. Ça a très bien été avec Jarred Tinordi cette semaine, mais je ne m'attarde pas trop au défenseur avec qui je suis jumelé. Le fait est que je n'ai pas eu une saison à mon goût l'an dernier et que je dois rattraper le temps perdu.»

Les décisions finales quant à la composition de la formation devront être prises d'ici 15 heures, vendredi.

Un nouveau dépisteur pour la Russie

Le Canadien a embauché un nouveau recruteur afin de ratisser la Russie. Il s'agit d'Artem Telepin, un dépisteur qui oeuvrait avec les Blue Jackets de Columbus depuis 1999 et qui, à l'instar de plusieurs de ses collègues, a perdu son emploi cet été.

Le Tricolore n'avait aucun dépisteur en Russie depuis que l'ancien DG Pierre Gauthier avait congédié Nikolai Vakourov.

St-Denis et Blunden au ballottage

L'attaquant Michael Blunden et le défenseur Frédéric St-Denis ont été soumis au ballottage, jeudi midi. C'est une technicité dans le cas de St-Denis qui, comme le gardien Cédrick Desjardins, avait refaçonné son contrat avec le Canadien tout juste avant le lock-out, de façon à pouvoir évoluer à Hamilton sur les bases d'un contrat de la Ligue américaine.

Afin de retrouver les termes de son véritable contrat - une entente à deux volets LNH-LAH - St-Denis doit passer par le ballottage pour une période de 24 heures.

Scott Gomez, de son côté, n'a pas été réclamé. Son contrat sera racheté par le Tricolore et il devrait se trouver du boulot au sein d'une autre équipe avant longtemps.

À l'instar de Gomez et Wade Redden, des Rangers de New York, c'est maintenant au tour du centre Tim Connolly, des Maple Leafs de Toronto, d'être soumis au ballottage en vue d'être racheté dès le début de la saison.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer