La technologie au service du CH

Le Canadien a présenté une fiche peu reluisante... (Photo Hugo-Sebastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Le Canadien a présenté une fiche peu reluisante de 4-13 en tirs de barrage la saison dernière. Le gardien Carey Price veut renverser la tendance au cours des prochains mois.

Photo Hugo-Sebastien Aubert, La Presse

Partager

Le camp d'entraînement du Canadien ne donne que six jours à Carey Price pour se préparer à la saison. Compte tenu du fait que le jeune gardien n'a pas joué durant le lock-out, il doit travailler en double pour arriver à point au match d'ouverture.

Parmi les éléments à travailler, il y a le rendement de Price en tirs de barrage. L'an dernier, le Tricolore a affiché un piètre dossier de 4-13 en fusillade. À la mi-décembre, les tirs de barrage jetaient un voile de pessimisme sur l'issue de la rencontre, car le CH n'avait remporté qu'une seule victoire contre huit revers dans ces circonstances.

Même s'il ne peut pas marquer de but, Price souhaite faire sa part pour corriger le tir et faire en sorte que son équipe laisse moins de points au tableau.

Hier, au camp du Canadien, l'entraîneur des gardiens de but Pierre Groulx a installé un iPad sur un trépied tout près de la glace, le long de la ligne du filet.

«On veut observer ma profondeur devant le filet ainsi que mon synchronisme, a expliqué Price. Il s'est passé beaucoup de temps depuis que j'ai affronté des tirs de barrage...»

Selon Price, ce recours à la technologie reflète l'évolution de l'enseignement des entraîneurs de gardiens de but. Cela permet à Groulx d'illustrer des explications parfois abstraites.

«Je ne me vois pas sur la patinoire, ça me permet de voir les choses sous une perspective différente, a expliqué le gardien de 25 ans. Ça simplifie beaucoup les explications qu'il me donne.»

Les tirs de barrage, qu'on avait d'abord perçu comme une babiole pour faire plaisir aux amateurs au terme du lock-out de 2004-2005, se sont révélés un enjeu sans cesse grandissant avec les années.

«Ce sont des petits points récoltés à gauche et à droite qui font une différence à la fin», a rappelé l'entraîneur-chef Michel Therrien.

C'est d'autant plus vrai dans un calendrier écourté qui mettra seulement aux prises des rivaux de la même association.

Encore Galchenyuk

C'est justement par une compétition de tirs de barrage que s'est conclue la deuxième journée de camp d'entraînement.

La recrue Alex Galchenyuk a déculotté Peter Budaj avant de déjouer Carey Price, ce qui a fait de lui l'un des deux seuls joueurs (l'autre étant Rene Bourque) à marquer deux buts dans cette compétition amicale.

«Il a de très bonnes mains et un bon lancer, a constaté Price. Son style de patin a quelque chose de très russe, ses jambes sont très puissantes. C'est un joueur offensif talentueux.»

On s'efforce de ne pas trop s'emballer avec le jeune. Mais que voulez-vous, Galchenyuk attire les regards.

«On ne le gardera pas à cause de ses habiletés en tirs de barrage, mais à cause de son jeu d'ensemble, a convenu Therrien. Mais il a démontré encore aujourd'hui qu'il avait d'impressionnantes habiletés. C'est un joueur spécial.

«J'ai aimé sa vitesse et sa maturité autant sur la glace qu'en dehors. J'aime sa vision en possession de la rondelle, son calme en possession du disque et aussi son lancer.»

Un chausson avec ça?

Un test jeudi soir

Pour Galchenyuk comme pour tous les joueurs qui veulent améliorer leur rang au sein de l'équipe, la meilleure occasion de se faire valoir aura lieu jeudi soir, dans le cadre du match intra-équipe organisé au Centre Bell.

«Ça va permettre d'évaluer les jeunes et de permettre aux vétérans de se remettre dans une ambiance de match, de façon à ce qu'on n'attende pas à samedi pour espérer que tout tombe en place, a expliqué Therrien. Ce n'est pas une situation idéale, mais on se débrouille avec le temps qui est à notre disposition.»

Ce match intra-équipe sera ouvert au public sur une base du premier arrivé, premier servi. Les portes ouvriront à 17h30. Chaque partisan recevra gratuitement un hot-dog, un sac de croustilles et une boisson gazeuse et pourra profiter d'un rabais de 50% à la boutique souvenirs.

Et non, pas de chausson avec ça.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Le cas Gomez à l'étude

    Hockey

    Le cas Gomez à l'étude

    Le Canadien a-t-il agi illégalement dans le dossier Scott Gomez? C'est la question que se pose l'Association des joueurs de la Ligue nationale de... »

  • Bouillon retrouve le CH et Therrien

    Hockey

    Bouillon retrouve le CH et Therrien

    Joueur autonome l'été dernier, Francis Bouillon avait le goût de revenir jouer pour le Canadien...mais il n'y croyait pas vraiment. »

  • Eller repart à neuf

    Hockey

    Eller repart à neuf

    Après des années à souffrir de l'absence d'un véritable centre de premier trio, c'est au poste d'ailiers que le Tricolore a le plus manqué de... »

  • Commodore a un bon coeur

    Hockey

    Commodore a un bon coeur

    Le défenseur Mike Commodore a raté les deux premiers jours du camp d'entraînement pour une raison assez inusitée. »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer