Les Leafs remplacent Brian Burke par Dave Nonis

Le nouveau directeur général des Maple Leafs de... (Photo: Reuters)

Agrandir

Le nouveau directeur général des Maple Leafs de Toronto, Dave Nonis, et le président de Maple Leafs Sports and Entertainment, Tom Anselmi, lors de la conférence de presse tenue mardi après-midi, à la suite du congédiement de Brian Burke.

Photo: Reuters

Partager

La Presse Canadienne
Toronto

Les Maple Leafs de Toronto ont largué une bombe sur le monde du hockey, mercredi, quand ils ont congédié le directeur général Brian Burke et l'ont remplacé par son adjoint Dave Nonis.

Cette décision surprenante survient quelques jours seulement avant que ne commence la saison de la LNH écourtée par le lock-out.

L'annonce a été faite lors d'une conférence de presse organisée à la hâte, à Toronto, par le président de Maple Leafs Sports and Entertainment Tom Anselmi. Celui-ci a fait savoir que Burke continuera de travailler pour les Leafs à titre de conseiller.

La décision a été prise après que le nouveau groupe de propriétaires de MLSE eut effectué une étude approfondie des actifs de la compagnie et conclu qu'il valait mieux changer des choses au sein de la direction de l'équipe de hockey.

«Nous avons décidé de faire un changement à la direction et d'aller dans une autre direction en ce qui concerne le poste de directeur général», a déclaré Anselmi.

Le président du conseil de MLSE Larry Tanenbaum, qui se trouvait à New York mercredi pour participer à la réunion du bureau des gouverneurs de la LNH, a indiqué qu'il s'agissait d'une décision du conseil d'administration.

Lorsqu'on lui a demandé s'il avait joué un rôle dans cette décision, il a rétorqué: «Eh bien, je fais partie de conseil».

Brian Burke  est demeuré en poste pendant... (Photo: PC) - image 2.0

Agrandir

Brian Burke est demeuré en poste pendant un peu plus de quatre ans. Les Maple Leafs ont raté les séries à chacune des saisons sous sa gouverne.

Photo: PC

Anselmi a affirmé que le congédiement de Burke n'est pas attribuable «à un incident ou à une chose» en particulier.

«C'est une décision que le conseil et moi avons prise ensemble, a déclaré Anselmi. C'est le résultat d'une conversation qui se déroulait depuis un certain temps.»

La vente de MLSE à BCE et Rogers Communications a été finalisée au mois d'août. La révision des opérations a commencé peu après, a indiqué Anselmi.

Nonis et Burke ont longtemps travaillé ensemble à Vancouver, avec les Canucks, avant de s'amener avec les Leafs.

«J'ai travaillé pour Brian pendant la majorité de ma vie adulte et il a toujours été un grand ami et un mentor», a commenté Nonis.

Burke est demeuré en poste pendant un peu plus de quatre ans. Les Leafs ont raté les séries à chacune des saisons sous sa gouverne. Ils ont terminé en 13e place dans l'Association de l'Est, la saison dernière.

Ils ont changé d'entraîneur en fin de saison dernière, quand Randy Carlyle a été embauché pour remplacer Ron Wilson.

Avant d'être nommé DG et président du club en novembre 2008, Burke a passé plus de trois saisons à la direction des Ducks d'Anaheim. Il était là quand l'équipe californienne a remporté la Coupe Stanley en 2007.

Il a auparavant travaillé comme vice-président et directeur des opérations hockey, ainsi que directeur général des Canucks et des Whalers de Hartford. L'Américain de 57 ans a également agi comme DG de l'équipe olympique des États-Unis en 2010.

Son départ soudain fait en sorte que Nonis n'aura pas beaucoup de temps pour se préparer en vue de la saison, qui devrait s'amorcer le 19 janvier.

«Il y aura une fenêtre très restreinte pour prendre des décisions à propos de cette équipe de hockey, a reconnu Nonis. Nous allons nous concentrer là-dessus dès maintenant.»

> Réagissez sur le blogue de Mathias Brunet

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer