Gary Bettman s'excuse à son tour

Partager

Sur le même thème

Sans surprise, la nouvelle convention collective de la Ligue nationale de hockey a été approuvée par les propriétaires du circuit. Ce qui est plus surprenant, c'est que Gary Bettman a choisi ce moment pour s'excuser!

Le commissaire, qui n'a pas l'habitude de verser publiquement dans les bons sentiments, a profité de la réunion des gouverneurs, mercredi à New York, pour présenter ses excuses à ceux qui ont été affectés par le lock-out de la LNH, un long conflit de travail qui a duré presque quatre mois.

«Aux joueurs qui ont dit clairement qu'ils préféraient être sur la glace et non en train de négocier des conventions collectives, à nos partenaires qui nous donnent leur appui financier, et personnellement, et de manière plus importante à nos fans, qui aiment le hockey et qui s'en sont ennuyés, je suis désolé», a dit Bettman devant les médias réunis à Manhattan.

Ces paroles du commissaire ont détonné fortement des paroles entendues dans la même ville il y a un mois, lorsque Bettman, à bout de patience devant les nombreuses caméras, avait explosé en accusant son rival, Don Fehr, de laisser couler des informations fausses.

«Ces négociations furent longues et extrêmement difficiles, a ajouté le commissaire. Cela a pris beaucoup plus de temps que quiconque ne l'aurait voulu. Je sais que cela a causé de la frustration, de la déception et même de la souffrance aux nombreuses personnes qui ont appuyé la Ligue nationale de hockey de différentes façons.»

Les proprios puis les joueurs

Mais les jours sombres de la LNH semblent enfin terminés. Réunis mercredi à New York, les gouverneurs ont approuvé unanimement ce nouveau contrat de travail valide pour 10 ans, qui a été rédigé au terme d'un blitz de négociations d'environ 16 heures, en fin de semaine dans un hôtel de Manhattan.

Après ce oui des propriétaires, c'est maintenant au tour des joueurs de se prononcer, et ils vont commencer à le faire à compter de jeudi, par vote électronique. Le vote des joueurs durera jusqu'à samedi, et doit résulter en une majorité afin de faire approuver l'entente.

L'approbation des joueurs ne devrait être que formalité, et on s'attend à ce que les camps d'entraînement s'ouvrent comme prévu dimanche. Les dirigeants de la ligue devraient dévoiler le calendrier 2013 au moment où les résultats du vote des joueurs seront connus, samedi.

Tout cela devrait mener à un calendrier régulier de 48 matchs, qui doit s'amorcer le 19 janvier.

Cela signifie que les formations de la LNH n'auront que six jours de préparation avant de disputer un premier match.

Aucune rencontre préparatoire n'est prévue à l'horaire.

Bettman a aussi ajouté que la présence de la LNH aux prochains Jeux d'hiver, ainsi que la réorganisation des divisions, sont autant de sujets qui seront discutés à l'interne prochainement.

Quant à ceux qui espéraient une sortie rapide du commissaire après ce troisième lock-out sous sa gouverne, leur souhait ne semble pas près de se réaliser; Bettman, de toute évidence, est encore bien loin de la maison de retraite.

«J'ai hâte de continuer à faire grandir ce sport sur la glace et à l'extérieur, comme on l'a fait au cours des 20 dernières années», a-t-il fait savoir.

Les propriétaires, Jeremy Jacobs (Boston) en tête, en ont d'ailleurs profité pour offrir une fois de plus leur appui à Bettman et à son adjoint Bill Daly.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer