Kristopher Letang n'aura fait que passer en Russie

Letang avait initialement signé un contrat avec l'équipe... (Photo : archives AP)

Agrandir

Letang avait initialement signé un contrat avec l'équipe de Prague évoluant dans la KHL, avant de céder sa place à Zdeno Chara, des Bruins de Boston.

Photo : archives AP

Partager

Robert Laflamme
La Presse Canadienne
CANDIAC

Kristopher Letang n'aura fait que passer en Russie. Après avoir fait patienter l'équipe du SKA de Saint-Pétersbourg pendant plusieurs semaines, le défenseur des Penguins de Pittsburgh a finalement décidé de joindre ses rangs, la semaine dernière, quelques jours avant le dénouement positif du lock-out.

Letang se trouvait d'ailleurs à l'aéroport de Saint-Pétersbourg afin d'aller rejoindre ses nouveaux coéquipiers à Kazan, en vue de disputer un premier match mardi, au moment où son conseiller lui a plutôt annoncé qu'il devait prendre un vol de retour pour l'Amérique.

«Je n'ai passé que quatre jours là-bas, je n'ai même pas eu le temps d'être affecté par le décalage horaire, a-t-il mentionné, mardi, après s'être entraîné à Candiac en compagnie d'un groupe de joueurs de la LNH. Mais je ne regrette pas d'y être allé. Saint-Pétersbourg est une belle ville et l'organisation du SKA est très professionnelle. Ç'a été une courte, mais très belle expérience. Je suis content d'avoir fait le voyage et, si jamais il y a un autre lock-out dans la Ligue nationale, je vais savoir que c'est un bon endroit où aller.»

Letang a expliqué que l'entente qui le liait avec le SKA avait été paraphée en novembre. Il ne s'était pas présenté en Russie auparavant parce qu'il conservait espoir qu'on dénoue l'impasse du conflit dans la LNH.

Quand, au début de décembre, il a entendu le commissaire Gary Bettman dire qu'on était loin d'une entente, il a mûri sa réflexion et décidé de s'expatrier même si, au moment de son départ, les pourparlers avaient repris.

«J'estimais que les parties étaient loin de s'entendre et je craignais que les négociations soient de nouveau rompues. J'ai donc pensé que c'était une bonne idée de partir.»

Letang avait initialement signé un contrat avec l'équipe de Prague évoluant dans la KHL, avant de céder sa place à Zdeno Chara, des Bruins de Boston. L'équipe de Genève en Suisse l'a aussi courtisé, mais il était réticent de quitter le Québec parce que son épouse venait de donner naissance à un garçon prénommé Alexander.

«À un moment donné, l'équipe de Saint-Pétersbourg m'a demandé de venir même si je n'allais pas jouer.»

Il n'a pris part qu'à une séance d'entraînement finalement, après avoir subi des examens médicaux. De retour au pays tard lundi, il se rendra à Pittsburgh, jeudi, en vue de l'ouverture du camp des Penguins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer