Les partisans des Coyotes se mobilisent

Partager

(Glendale, Arizona) Les partisans des Coyotes de Phoenix ont commencé à se mobiliser afin d'envahir l'hôtel de ville de Glendale ce soir. Des appels ont été lancés sur les réseaux sociaux hier afin d'encourager les amateurs de hockey à assister en grand nombre à cette réunion du conseil qui pourrait avoir d'énormes conséquences sur l'avenir de l'équipe en Arizona.

Alors que le vote s'annonce très serré, les esprits ont d'ailleurs commencé à s'échauffer. Un courriel menaçant a même été envoyé dans les derniers jours à la conseillère Yvonne Knaack, qui détient la balance du pouvoir et refuse obstinément de dévoiler ses intentions avant ce soir.

Le message l'enjoignait, en termes orduriers, «à ne pas tout faire dérailler» pour les Coyotes en votant contre le projet d'entente avec l'homme d'affaires Greg Jamison. La police de Glendale a enquêté, mais a finalement conclu qu'il ne s'agissait pas de menaces, selon The Arizona Republic.

Sur les réseaux sociaux, des partisans des Coyotes ont accusé les fans de la région de Québec. Un blogueur a laissé entendre que puisque le message injurieux était truffé d'erreurs, il ne pouvait s'agir que d'un auteur québécois cherchant à remonter la conseillère Knaack afin qu'elle vote contre l'entente.

Rappelons que l'homme d'affaires Pierre Karl Péladeau a le projet de ramener une équipe de hockey à Québec et que les Coyotes seraient les candidats les plus plausibles au déménagement.

____________________________________________

GLENDALE AU CHEVET DES COYOTES

180 millions: Somme investie par la Ville de Glendale pour construire le Jobing.com Arena en 2003.

25 millions: Depuis 2009, l'équipe en faillite est entre les mains de la LNH. Glendale paye 25 millions par année à la Ligue pour gérer l'aréna et l'équipe en attendant de trouver un repreneur. Dans les deux dernières années, la Ville a puisé les 50 millions nécessaires dans un fonds consacré à l'eau et aux égouts.

200 millions: Glendale a emprunté 200 millions en 2008, en pleine crise financière, pour construire un complexe de baseball où s'entraînent les Dodgers et les White Sox au printemps. La Ville ne pense pas pouvoir commencer à rembourser cette dette avant 2018.

12 420: La saison dernière, les Coyotes ont connu la pire moyenne d'assistance dans la LNH, avec 12 420 spectateurs par match. En guise de comparaison, le Canadien en a attiré 21 273 en moyenne. Mais la comparaison s'arrête là, puisque les Coyotes ont connu leur meilleure saison à vie, terminant au premier rang de leur division, ce qui est d'autant plus troublant.

49: La Ville de Glendale a mis à pied 49 employés au printemps dernier afin de réduire un déficit estimé à 35 millions dans les deux prochaines années.

1,9%: Pour garder la tête hors de l'eau, la Ville a haussé en août dernier le taux de la taxe de vente municipale de 0,7%, la faisant passer à 1,9%.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • «Glendale est ruinée»

    Hockey

    «Glendale est ruinée»

    Une bibliothèque est un drôle d'endroit où se rencontrer pour jaser de hockey. Un bar sportif, d'accord. Un café à la rigueur. Mais une bibliothèque?... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer