La Place Bell verra le jour à Laval en 2015

Geoff Molson, président et copropriétaire du Canadien, a... (Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Geoff Molson, président et copropriétaire du Canadien, a annoncé lundi la construction de la Place Bell, à Laval, d'ici la fin de 2015.

Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Gagnon
La Presse

Bonne nouvelle pour la brasserie Molson-Coors, le Canadien, evenko - qui s'occupe du volet spectacle - et surtout pour les résidants de Laval: la Place Bell verra bel et bien le jour. Les travaux devraient débuter à l'automne 2013, pour une ouverture quelque part en 2015 - année qui marquera le 50e anniversaire de la Ville de Laval.

Geoff Molson, propriétaire du Canadien, l'a confirmé lundi midi devant quelque 500 membres de la Chambre de commerce et d'industrie de Laval.

Il a aussi confirmé que l'incertitude politique qui règne depuis le départ précipité de l'ancien maire Gilles Vaillancourt et les révélations fracassantes sur la corruption dans le monde de la construction ne minaient pas l'intérêt que lui, ses frères et leur famille accordent au projet.

«C'est un projet important pour nous, pour la Ville de Laval et ses citoyens, qui méritent un amphithéâtre de cette qualité et les retombées économiques qu'il générera, autant sur la scène du sport que celle des spectacles», a mentionné le proprio du Canadien, qui a par ailleurs promis que le budget serait respecté. «L'enveloppe sera fermée. La compagnie qui héritera de la construction de la Place Bell aura 120 millions pour le faire.»

L'incertitude liée au changement de gouvernement lors de la dernière élection - parce que 46 des 120 millions du projet viennent de Québec - a été chassée par le député de Laval-des-Rapides, Léo Bureau-Blouin.

«J'ai communiqué avec le Conseil du Trésor, et les informations que j'ai obtenues confirment que les deniers publics qui étaient accordés à ce projet étaient maintenus», a indiqué le jeune député péquiste, présent à l'allocution de Geoff Molson.

La Place Bell comportera un amphithéâtre de 10 000 sièges, une patinoire olympique ceinturée par 2500 places et une autre patinoire entourée de 500 sièges. Il sera construit à l'est de l'autoroute 15, à quelques pas de la station de métro Montmorency.

Outre les 46 millions provenant de Québec, Bell injectera 20 millions pour associer son nom à l'édifice et evenko versera 12 millions en droits de gestion. Les 42 derniers millions viendront de la Ville de Laval.

Contrairement à ce que certains médias ont avancé en fin de semaine, Geoff Molson n'a pas annoncé le transfert de son club-école de Hamilton à Laval, lundi.

«Il y aura du hockey de qualité et des spectacles de qualité à la Place Bell. On aimerait bien avoir notre club-école ici, mais ça ne se fera pas avant trois ans. Le Canadien pourrait aussi venir faire son tour pour pratiquer en cours de saison ou disputer des matchs inter-équipes lors des camps d'entraînement.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer