Canadien: un oeil sur Larry Robinson?

Larry Robinson, qui occupe un poste d'adjoint chez... (Photo: Reuters)

Agrandir

Larry Robinson, qui occupe un poste d'adjoint chez les Devils du New Jersey, intéresserait la direction du Canadien.

Photo: Reuters

Richard Labbé
La Presse

Larry Robinson a déjà manifesté le souhait de se joindre au Canadien. Cette fois, la direction montréalaise semble disposée à l'écouter.

Robinson, qui occupe un poste d'adjoint chez les Devils du New Jersey et qui travaille au sein de cette équipe depuis 14 saisons, intéresserait la direction du Canadien, selon des informations qui circulent.

L'ancien défenseur du Canadien est en vacances depuis seulement quelques semaines, mais il est déjà courtisé par plusieurs équipes, selon ce qu'affirme son agent.

«Il y a énormément d'intérêt pour lui à travers la Ligue nationale, a commenté l'agent Don Cape, hier, lors d'une entrevue téléphonique avec La Presse. C'est complètement fou, et je sais que certaines équipes ont déjà demandé la permission de pouvoir discuter avec lui.»

Est-ce que le Canadien est du groupe? À cette question, l'agent de l'ex-joueur vedette du CH a offert une réponse un peu vague. «Je présume que le Canadien s'intéresse à Larry», s'est-il contenté de répondre.

Un candidat idéal

Robinson a déjà manifesté son intérêt pour l'organisation du Canadien, proposant ses services à quelques reprises - dont l'an passé - afin d'obtenir un poste d'adjoint. Mais à chaque fois, la direction montréalaise avait dit non, incluant le directeur général Pierre Gauthier il y a un an, qui avait refusé de lui offrir un poste.

Plusieurs observateurs voient en Robinson un candidat idéal pour travailler avec les jeunes défenseurs de l'organisation montréalaise. Mais avant même de penser à la suite des choses, Robinson doit tout d'abord décider s'il veut ou non poursuivre sa carrière dans le monde du hockey. À ce chapitre, il n'a toujours pas fait son choix, selon son agent.

«Larry a été touché par la tempête tropicale qui s'est abattue sur la Floride, là où il se trouve présentement, a expliqué Don Cape. Il a encore de l'eau jusqu'aux genoux, alors il n'a pas vraiment eu le temps de penser à ce qu'il va faire la saison prochaine.

«Il doit tout d'abord sortir de là... J'imagine qu'il va prendre une décision concernant son avenir d'entraîneur d'ici une à deux semaines. Je ne sais pas encore s'il a le goût de continuer à travailler dans le monde du hockey. Il pourrait tout simplement choisir de se retirer.»

Robinson, 61 ans, est au centre de rumeurs depuis plusieurs semaines déjà. Don Cape avait confié à La Presse le mois dernier qu'il songeait à offrir de nouveau ses services à l'organisation montréalaise. Puisque les Devils étaient toujours impliqués dans les séries éliminatoires, Robinson avait choisi de ne pas commenter.

Le contrat de Robinson avec les Devils vient à échéance le 1er juillet. Plus tôt cette semaine, Lou Lamoriello, le directeur général des Devils, a confié au quotidien Star-Ledger qu'il ignorait toujours les plans de Robinson en vue de la prochaine saison. Le DG des Devils a reconnu que la retraite est une option pour son employé.

Robinson a pris sa retraite comme joueur en 1992. Depuis, il a travaillé derrière le banc des Devils, à titre d'entraîneur-chef et à titre d'adjoint.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer