Teuvo Teravainen: un souvenir de Claude Giroux

Plusieurs sources affirment que le Canadien, qui parlera... (Photo fournie par la Fédération internationale de hockey sur glace)

Agrandir

Plusieurs sources affirment que le Canadien, qui parlera troisième au repêchage, aime beaucoup Teuvo Teravainen.

Photo fournie par la Fédération internationale de hockey sur glace

Mathias Brunet
La Presse

Vingt clubs de la LNH ont boudé Claude Giroux lors du repêchage de 2006 parce qu'on le trouvait trop frêle. Giroux venait pourtant d'amasser 106 points en 69 matchs à Gatineau.

Le Canadien a fait la même erreur que les autres. Il se disait que l'équipe regorgeait déjà d'attaquants de petit gabarit et qu'il fallait regarnir la banque d'espoirs à la défense.

Pour une rare fois, donc, on a repêché en fonction de la position et non pas en priorisant le talent. On regrette encore d'avoir jeté son dévolu sur David Fischer.

L'un des plus sérieux espoirs en prévision du prochain repêchage, Teuvo Teravainen, a du talent. Beaucoup de talent. Mais, comme Giroux au même âge, il ne fait pas 5'11 et 170 livres.

«Il pourrait bien, dans quatre ou cinq ans, constituer le meilleur joueur de la cuvée 2012, a confié un recruteur au téléphone ces derniers jours. Mais il ne sera pas prêt avant quelques années et certaines équipes n'auront peut-être pas la patience d'attendre.»

Plusieurs sources affirment que le Canadien, troisième à parler le 22 juin, aime beaucoup ce Teravainen. Trevor Timmins confirme d'ailleurs que le jeune homme a beaucoup de potentiel. Mais il dit aussi la même chose de Yakupov, Galchenyuk, Forsberg et des autres.

Il y a cependant un lien intéressant à faire entre Teravainen et l'organisation montréalaise. Le jeune homme de 17 ans joue pour Jokerit, dont le DG s'appelle Jarmo Kekalainen.

Timmins et Kekalainen sont des amis de longue date. Ils ont travaillé étroitement ensemble chez les Sénateurs d'Ottawa avant que le premier ne devienne directeur du recrutement chez le Canadien et que le second occupe les mêmes fonctions chez les Blues de St. Louis.

«Je ne suis pas vraiment surpris par son éclosion, a mentionné Kekalainen, joint au téléphone ces derniers jours. Il nous montre sa magie depuis plusieurs années déjà. Mais je ne m'attendais pas à ce qu'il devienne un joueur d'impact pour nous aussi rapidement compte tenu de sa frêle constitution. Il ressemble encore à un gamin de 15 ans. Mais son intelligence et sa vitesse lui permettent de compenser. C'est un joueur unique. Il réussit à créer des jeux à partir de rien. Il a des mains extraordinaires. Il peut vous faire bondir de votre siège. Parfois, il voit des jeux que moi-même, je ne voyais pas de ma loge sur la tribune de presse!»

Futur centre de premier trio

Kekalainen estime qu'il deviendra un centre de premier trio dans la LNH.

«Son intelligence lui permettra de devenir un joueur dominant. Henrik Zetterberg et Pavel Datsyuk n'étaient pas très gros eux non plus à leur année d'admissibilité.

Malgré ses 17 ans, Teravainen a obtenu 18 points, dont 11 buts, en 40 matchs à Jokerit. À titre comparatif, Saku Koivu avait obtenu 10 points, dont 3 buts, en 46 matchs à son année d'admissibilité.

«Il est nettement en avance sur Saku au même âge, souligne Kekalainen. N'oublions pas que Koivu est né en novembre, contrairement à septembre pour Teravainen, ce qui fait en sorte que Teuvo est éligible presque un an plus tôt. Il sera repêché à 17 ans et 9 mois, tandis que Saku a été repêché à 18 ans et 7 mois. Il a presque un an de moins.»

Teravainen est d'ailleurs le plus jeune joueur parmi la quarantaine de premiers candidats. Il ne sera sans doute pas prêt à aider un club de la LNH avant quelques années.

Kekalainen éclate de rire quand on lui demande s'il s'attend à voir Teravainen repêché au troisième rang.

«Je ne veux pas mettre de pression sur mon ami Trevor, répond-il, mais je ne serais pas surpris qu'il soit repêché très tôt par une équipe. Ça prendra un recruteur audacieux, car Teuvo n'est pas le plus imposant physiquement, mais il n'est pas minuscule non plus à 5'11. Il n'est certainement pas plus petit que Claude Giroux...»

> Réagissez sur le blogue de Mathias Brunet

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer