Cinq Québécoises aux Mondiaux de hockey féminin

La  meneuse de l'équipe  nationale de... (Photo: Steve McLaughlin, collaboration spéciale)

Agrandir

La meneuse de l'équipe nationale de hockey féminin pourrait encore être Marie-Philip Poulin, déjà une joueuse expérimentée malgré ses 21 ans.

Photo: Steve McLaughlin, collaboration spéciale

Michel Marois
La Presse

Cinq joueuses québécoises ont été sélectionnées dimanche au sein de l'équipe nationale de hockey féminin qui disputera les Championnats du monde à compter de samedi prochain à Burlington, au Vermont.

Les médaillées olympiques Caroline Ouellette, Charline Labonté, Catherine Ward et Marie-Philip Poulin, ainsi que la recrue Lauriane Rougeau, seront de la formation de 23 joueuses qui tenteront de remporter le 10e titre du Canada aux Mondiaux, mais le premier depuis 2007.

Les Canadiennes se sont en effet contentées de l'argent lors des trois derniers Championnats, battues chaque fois en finale par les Américaines. Elles ont toutefois vaincu leurs rivales en finale du tournoi olympique, à Vancouver en 2010, pour obtenir un troisième titre consécutif aux Jeux.

L'entraîneur-chef Dan Church et ses adjoints Danielle Goyette et Doug Derraugh ont opté pour un mélange de joueuses aguerries, comme Ouellette (32 ans) et Hayley Wickenheiser (33 ans), et de recrues prometteuses comme Rougeau ou Laura Fortino (21 ans les deux).

«Le camp a été très disputé avec 28 filles qui étaient toutes de calibre pour faire l'équipe, a noté l'entraîneur-chef de l'équipe de l'Université York. Cela a été difficile d'en retrancher cinq, mais nous croyons avoir sélectionné une formation bien équilibrée, solide en défense et capable de bien faire en attaque.»

La meneuse de l'équipe pourrait encore être Poulin, déjà une joueuse expérimentée malgré ses 21 ans. La vedette de Boston University a toutefois été ralentie cette saison par une grave blessure à la rate et n'a retrouvé la forme que récemment. C'est quand même elle qui a préparé le seul but d'une victoire de 1-0 contre les Américaines, samedi à Ottawa, lors du dernier match du camp de sélection.

«C'est toujours stimulant de jouer contre les Américaines, a rappelé Poulin après le match. Il y a beaucoup de pression à l'approche des Mondiaux et nous savons déjà que la compétition sera très vive.»

Les Canadiennes joueront un dernier match préparatoire jeudi contre la Suède. Elles entreprendront les Mondiaux samedi, avec un choc contre les Américaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer