• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Classique héritage: le Stade olympique n'est pas dans les plans 

Classique héritage: le Stade olympique n'est pas dans les plans

Les dirigeants du Canadien ont déjà jonglé avec... (PHOTO: BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Les dirigeants du Canadien ont déjà jonglé avec l'idée de disputer une partie en plein air au Stade olympique par le passé, mais selon Pierre Boivin, bien des choses ont changé depuis.

PHOTO: BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Richard Labbé
La Presse

Si jamais la Ligue nationale de hockey décidait un jour de présenter un match de la Classique héritage à Montréal, ce ne serait pas au Stade olympique. En fait, c'est plutôt le stade des Alouettes qui serait le lieu proposé par le Canadien pour tenir l'événement.

En entrevue téléphonique avec La Presse hier, le président du Canadien, Pierre Boivin, a fait savoir que seul le stade Percival-Molson pourrait être le théâtre de la Classique Héritage à Montréal.

«On ne pense plus à l'idée d'un match au Stade olympique, pas du tout, a confié M.Boivin. S'il devait y avoir un match de la Classique héritage présenté à Montréal, il faudrait que ce soit au stade Percival-Molson. À Montréal, c'est le seul stade qui répond aux critères de la LNH pour la présentation d'un match à l'extérieur.»

La prochaine édition de la Classique Héritage, qui opposera le Canadien aux Flames, aura lieu à Calgary, le 20 février. La rencontre sera présentée au stade McMahon, le domicile des Stampeders de la Ligue canadienne de football. Le stade McMahon peut contenir quelque 35 000 fans, mais pourrait recevoir jusqu'à 40 000 personnes le soir du match.

Les dirigeants du Canadien ont déjà jonglé avec l'idée de disputer une partie en plein air au Stade olympique par le passé, mais selon Pierre Boivin, bien des choses ont changé depuis.

«On a pensé à ça il y a trois ou quatre ans environ. On avait envisagé la présentation d'une partie au Stade olympique, mais c'était dans le cadre des célébrations du centenaire. Ce n'était pas pour la Classique Héritage, et il ne faudrait surtout pas mélanger les deux. Le Stade olympique, on n'y pense plus.»

L'accord des Alouettes

Dans le cas d'une Classique Héritage disputée à Montréal, la LNH devrait d'abord obtenir l'accord des Alouettes pour emprunter le stade Percival-Molson le temps d'un soir. Selon Mark Weightman, vice-président des opérations et événements des Alouettes, le club de football montréalais serait ouvert à l'idée.

«Je pense que ce serait possible, de répondre M.Weightman. Mais nous n'avons pas entendu parler d'un tel projet. Je sais que certaines rumeurs à cet effet ont circulé il y a deux ou trois ans, mais dernièrement, il n'y a personne qui nous ait parlé de ça.»

La première édition de la Classique Héritage, devant plus de 57 000 partisans à Edmonton en novembre 2003, avait été un vif succès, marquée par une victoire de 4-3 du Canadien sur les Oilers. Les images du gardien José Théodore avec une tuque sur son masque avaient fait le tour de l'Amérique.

Il reste maintenant à savoir si la LNH décidera de faire de sa Classique Héritage un événement annuel, un peu comme la Winter Classic aux États-Unis. Le bureau de la LNH à Toronto n'a pas répondu aux appels de La Presse à ce sujet, hier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer