Le CH courtise déjà Markov

Andrei Markov... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Andrei Markov

Photo: Bernard Brault, La Presse

Si Pierre Gauthier a pris le pari de s'entendre avec Tomas Plekanec au terme de la présente saison, il ne compte pas courir le même risque avec Andrei Markov.

Selon ce que La Presse a appris, des premiers pas ont été effectués dans les dernières semaines par le nouveau DG du Canadien afin de conclure une prolongation de contrat avec son défenseur vedette.

«Pierre (Gauthier) m'a déjà avisé, lors d'une récente visite à Montréal, qu'il souhaitait avoir des discussions à propos de Markov», a confié Don Meehan, l'agent du joueur russe.

«Il m'a avisé à ce moment-là que la date-limite des transactions et la bonne tenue de l'équipe étaient ses priorités immédiates. Mais dès que la situation se serait stabilisée et qu'il aurait le temps de souffler un peu, il voudrait que l'on discute.

«Il est vraiment intéressé à le garder au sein de l'équipe.»

En vertu de la convention collective, une équipe ne peut faire signer de prolongation de contrat à un joueur s'il n'est pas à la dernière année de l'entente en vigueur.

Markov, qui en est à la troisième saison d'un contrat de quatre ans lui rapportant annuellement 5,75 millions, ne peut donc rien signer avant le 1er juillet.

Mais rien n'empêche les deux parties de négocier avant cela.

En fait, le plus tôt Gauthier connaîtra le moment qu'il doit réserver à Markov pour les prochaines années, mieux il pourra manoeuvrer dans ses autres dossiers.

«C'est normalement vers la mi-mai, à l'époque de la Coupe Memorial, que l'agenda des équipes se précise au niveau de leurs négociations de contrat», a expliqué Don Meehan qui, en plus de Markov, représente aussi les intérêts de Maxim Lapierre et des frères Kostitsyn.

C'est davantage à cette période que seront d'ailleurs abordés des dossiers secondaires comme ceux de Lapierre et Sergei K., qui deviendront joueurs autonomes avec compensation.

«Les équipes ont déjà à l'heure actuelle une bonne indication de la situation relative au plafond salarial - à savoir qu'il ne changera pas beaucoup l'an prochain», a toutefois précisé Meehan.

Au cours des prochains mois, il sera intéressant de voir si le Canadien profitera de la zone grise qui existe dans l'actuelle convention collective pour faire signer à Markov un contrat à long terme dans la lignée de ceux octroyés à Chris Pronger, Henrik Zetterberg et Roberto Luongo.

Ces ententes ont prévu des termes plus longs mais avec un salaire dramatiquement plus bas dans les dernières années du contrat, de façon à en diminuer l'impact sur le plafond salarial.

À n'en pas douter, la LNH tentera de corriger cette lacune du système dans la prochaine convention.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Bergeron a pratiqué... en défense

    Hockey

    Bergeron a pratiqué... en défense

    Tel que prévu, Marc-André Bergeron a participé jeudi à son premier entraînement avec le Canadien depuis qu'il a été victime d'une blessure à un... »

  • Cammalleri a hâte de profiter de l'ambiance

    Hockey

    Cammalleri a hâte de profiter de l'ambiance

    Le Canadien gagne, il s'entraîne fort mais avec le sourire, et toute la formation est en santé. »

  • Bergeron: «On met notre vie en danger»

    Hockey

    Bergeron: «On met notre vie en danger»

    Autre soirée dans la LNH, autre coup dangereux. Marc-André Bergeron n'a pas manqué la mise en échec vicieuse que James Wisniewski, des Ducks... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer