Les Olympiques s'inclinent 6-2

Le gardien des Mooseheads Zachary Fucale frustre l'attaquant... (Photo Adrien Veczan, Halifax Chronicle-Herald)

Agrandir

Le gardien des Mooseheads Zachary Fucale frustre l'attaquant des Olympiques Jonathan Bourcier samedi soir pendant le gain de 6-2 de Halifax contre Gatineau au Metro Center de Halifax. Les Mooseheads mènent la série quart de finale de la LHJMQ 2-0.

Photo Adrien Veczan, Halifax Chronicle-Herald

Les Olympiques de Gatineau se sont rendus compte pour un deuxième soir de suite qu'ils devront être plus disciplinés s'ils veulent avoir une chance contre les Mooseheads de Halifax.

Ces derniers ont marqué quatre buts en avantage numérique dans un gain de 6-2 au Metro Center de Halifax samedi soir qui leur permettait de prendre les devants 2-0 dans cette série quart de finale de la LHJMQ.

La série se transportera maintenant au centre Robert-Guertin de Gatineau pour les matches trois, quatre et cinq (si nécessaire), à compter de mardi.

«L'histoire de ce match est que leurs deux premiers trios mangent nos deux premiers trios tout rond, a commenté l'entraîneur-chef des Olympiques Benoît Groulx après coup. Ils se passent la rondelle et ça amène de la frustration. Nous sommes indisciplinés et ils en profitent pleinement.»

Les deux équipes étaient nez à nez après une première période où MacKenzie Weegar et Martin Reway s'étaient échangés des buts lorsque les Mooseheads ont explosé pour trois buts en période médiane, ceux d'Andrew Shewfelt, Matt Murphy et le premier de deux de Nikolaj Ehlers.

Ehlers et Philippe Gadoury ont ajouté des buts en supériorité numérique en troisième période avant que Vincent Dunn ne complète le pointage contre le gardien Zachary Fucale, qui a fait face à 27 lancers

À l'autre bout, Robert Steeves a été mis à l'épreuve à 31 reprises.

Jonathan Drouin a récolté quatre passes dans la victoire pour Halifax.

«Il va falloir se regrouper et comprendre qu'on ne peut pas écoper de punitions contre Halifax si on veut remporter la prochaine partie, a ajouté Benoît Groulx. À cinq contre cinq, on rivalise quand même assez bien avec eux.»

Halifax a compté 7 buts en 15 chances avec l'avantage numérique au cours des deux premières rencontres de la série, alors que les Olympiques ont compté deux buts en huit opportunités avec l'avantage d'un homme.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les Olympiques reprennent espoir

    Olympiques

    Les Olympiques reprennent espoir

    Ils étaient en position vulnérable après avoir subi deux défaites à Halifax le week-end dernier. Loin de se laisser abattre, les Olympiques ont... »

  • Trois minutes coulent les Olympiques

    Olympiques

    Trois minutes coulent les Olympiques

    Les Olympiques sont parvenus à faire fléchir les Mooseheads d'Halifax une fois mardi, mais ils n'ont pas été capables de leur mettre du plomb dans le... »

la liste:123302:liste;la boite:4317250:box

Rondelle libre>

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer