Un premier vrai test pour Équipe Canada junior

La Finlande a deux gardiens de premier plan,... (Photo Frank Gunn, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

La Finlande a deux gardiens de premier plan, dont Jusse Saros, qui était un pilier de l'équipe championne l'année dernière à Malmö, en Suède.

Photo Frank Gunn, Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Malgré un irrésistible début de tournoi, le Canada devra se méfier de la Finlande, ce soir.

>>> À lire aussi : analyse du match Canada-Allemagne

Les Finlandais, champions en titre, ont une formation difficile à jauger. Ils ont presque battu à leur premier match les Américains, favoris avec le Canada pour remporter l'or.

Puis, ils ont subi cette étonnante défaite contre la Slovaquie, et ont été écrasés 8-0 par le Canada la veille.

«Ils ont pris les Slovaques à la légère, confiait hier le recruteur d'une équipe de la LNH. En plus, les émotions peuvent souvent prendre le dessus dans le cours d'un match. Ce sont des jeunes de 17, 18 ou 19 ans.»

Cet homme de hockey s'attend à un match difficile pour les jeunes Canadiens. «Les Finlandais auront des choses à prouver. C'est une équipe très travaillante qui compte deux excellents gardiens et un bon système de jeu.»

Pas de grand joueur offensif

La Finlande devra jouer de façon impeccable en défense, car elle ne constitue pas une puissance offensive. «Il n'y a pas de grands marqueurs au sein de cette équipe, dit le recruteur. Il leur manque un Teuvo Teravainen, qui marquait les gros buts l'an dernier.»

Teravainen, un choix de première ronde des Blackhawks de Chicago, poursuit sa carrière en Amérique du Nord. Il a 20 points en 30 matchs à Rockford, dans la Ligue américaine. Il avait obtenu 15 points en sept matchs l'an dernier à ce championnat.

Celui qui lui succède à titre de capitaine, l'espoir du CH Artturi Lehkonen, est plein de courage et de bonnes intentions, mais il n'a pas le talent de Teravainen.

«C'est un joueur solide, mentionne le recruteur. Mais ce n'est pas un joueur de grande envergure. Il devrait se retrouver au sein d'un troisième ou quatrième trio dans la LNH, amener de l'énergie et jouer de façon efficace en infériorité numérique. Un peu comme Michael Bournival peut le faire. Il n'a pas sa vitesse, mais il possède une meilleure vision que Bournival.»

Les Finlandais ont deux gardiens de premier plan, Juuse Saros, qui a gagné l'or l'an dernier avec cette équipe, et Ville Husso. Les deux ont 19 ans.

Cette équipe possède aussi un défenseur supérieur à tout ce que l'Allemagne ou la Slovaquie pouvait compter: Julius Honka, un choix de première ronde (14e au total) des Stars de Dallas, qui joue dans la Ligue américaine cet hiver. Il y a cependant peu de profondeur à cette position.

Lehkonen est appuyé principalement par Kasperi Kapanen, fils de l'ancien hockeyeur Sami. Kapanen est un choix de première ronde des Penguins.

Il s'agit pour le Canada d'un premier véritable test.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Fucale affrontera la Finlande lundi

    Mondial junior

    Fucale affrontera la Finlande lundi

    Pour l'entraîneur-chef d'une équipe de hockey, il existe de ces décisions qui ne sont pas simples à prendre, mais qui peuvent quand même être... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer