Mondial de hockey junior: Ça promet!

En première période, Max Domi (à gauche) célèbre... (PHOTO: PC)

Agrandir

En première période, Max Domi (à gauche) célèbre son but, le premier du match d'Équipe Canada junior contre la Suède, en compagnie d'Anthony Duclair. Duclair inscrira plus tard le troisième but des siens.

PHOTO: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(OTTAWA) C'était la question lancinante depuis sa bête blessure du 11 novembre dernier: Connor McDavid allait-il être rétabli à temps pour sauver l'honneur du Canada et participer au Championnat mondial de hockey junior? La réponse est venue hier soir lorsque l'enfant prodige du hockey canadien est revenu au jeu dans un gain de 5-2 contre la Suède.

Dans ce deuxième match préparatoire d'Équipe Canada junior (ECJ), McDavid n'a pas fait de flammèches. Devant 13 826 spectateurs au Canadian Tire Center d'Ottawa, il n'a récolté qu'une aide. Il a manqué deux occasions en or. Il a même connu un départ difficile. Mais plus les minutes passaient, plus sa confiance revenait. Dans les mots de l'entraîneur-chef Benoît Groulx: «Dans la deuxième moitié du match, McDavid jouait comme McDavid.»

L'Ontarien a été l'un des attaquants les plus utilisés par Groulx. Et un bref instant en deuxième période, quand le surdoué a déjoué deux défenseurs suédois avant de tirer juste au-dessus de la barre transversale, McDavid ressemblait au meilleur joueur de 17 ans du pays.

«C'est allé pas mal», a analysé le hockeyeur, laconique. Était-il excité de revenir au jeu, lui qui s'est blessé à la main droite dans une bagarre en novembre? «Oui, ça me manquait de jouer», s'est contenté de répondre celui qui préfère manifestement produire des points que des citations.

«Ça faisait du bien de revoir McDavid sur la glace, a ajouté Groulx. Il était rouillé. Mais au fur et à mesure que le match avançait, il était plus rapide, plus confiant et il a fini très fort.»

Duclair se démarque

Le résultat d'hier rassure l'équipe canadienne, après un premier match qu'elle a dominé mais perdu contre la Russie. Dans l'ensemble, les joueurs canadiens ont semblé beaucoup plus organisés que leurs vis-à-vis. Ils ont tiré 33 fois au filet et n'ont concédé que 20 tirs.

«Je pense qu'on s'améliore, je pense qu'on avance. Je veux qu'on améliore nos transitions, il reste encore du travail à faire», prévient Groulx, qui s'est dit généralement satisfait de son premier trio.

Max Domi et Anthony Duclair ont été les attaquants les plus productifs, avec chacun un but et deux aides. «Ça fait du bien, ça faisait longtemps que je n'avais pas marqué», a rappelé Duclair. Le jeune attaquant des Rangers et des Remparts avait fait mouche pour la dernière fois le 27 octobre contre le Wild du Minnesota. C'était son premier but dans la LNH et son dernier... pour l'instant. Il a joué hier soir un match inspiré et a montré qu'il avait amplement sa place aux côtés de Sam Reinhart et Domi au sein du premier trio d'ECJ. «Je pense qu'on trouve nos repères, on a commencé à créer la chimie dès cet été et on bâtit là-dessus», a dit Duclair.

Des Suédois brouillons

Les Suédois jouaient hier leur premier match préparatoire, eux qui sont arrivés au pays il y a quelques jours. Les Canadiens avaient un petit avantage, puisqu'ils ont disputé une première partie préparatoire vendredi dernier contre la Russie. ECJ s'était inclinée 2-1, mais avait bombardé le gardien russe de 53 tirs.

Hier, Équipe Canada junior n'a pas mis de temps à ouvrir la marque. En avantage numérique, Domi, l'espoir des Coyotes de Phoenix, a fait mouche à la suite d'une passe de Duclair. Il y avait à peine 2: 30 d'écoulées. Toujours en première période et à forces égales, le défenseur Josh Morrissey a marqué de la ligne bleue pour faire 2-0. Avec plusieurs joueurs dans l'enclave, le gardien suédois Ward Samuel n'a rien vu.

«On ne s'attendait pas à dominer comme ça contre la Suède en première période», concède Benoît Groulx. Le premier tiers s'est en effet terminé avec 15 tirs contre 5 en faveur de sa troupe. Mais plus le match avançait, plus les Suédois ont repris du poil de la bête.

Le défenseur Gustav Forsling, un espoi r des Canucks de Vancouver, a répliqué à 7: 06 de la deuxième période. Le tir est venu de la ligne bleue, et Eric Comrie, voilé, n'a rien pu faire.

Quelques minutes plus tard, Duclair a marqué son premier but du tournoi. À forces égales, il a profité d'un retour pour déjouer Ward, qui était étendu sur la glace. En troisième, Shea Theodore a profité d'une belle passe de McDavid pour faire 4-1, puis Reinhart, le premier centre de l'équipe, a marqué en avantage numérique.

Toronto William Nylander a ensuite marqué d'un beau revers en tir de pénalité. Comrie n'y pouvait rien.

Équipe Canada junior va maintenant disputer un dernier match préparatoire pour parfaire sa recette demain contre la Suisse au Centre Bell. Benoît Groulx n'a pas voulu dire si ce sera au tour de Zachary Fucale de garder les buts. #Le Canada va entamer le tournoi vendredi contre la Slovaquie. Reste à voir si, d'ici là, Connor McDavid sera redevenu Connor McDavid pendant trois périodes. Ce qu'on a vu hier soir laisse croire que oui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer