Daniel Brière et José Théodore au Temple de la LHJMQ

José Théodore avec les Olympiques de Hull en... (Photo archives La Presse)

Agrandir

José Théodore avec les Olympiques de Hull en 1995.

Photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Daniel Brière, José Théodore, Réal Cloutier et Mario Marois feront leur entrée au Temple de la renommée de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le 6 avril prochain.

La ligue profitera également de l'occasion pour honorer à titre posthume Ron Lapointe dans la catégorie des bâtisseurs.

Le commissaire Gilles Courteau a mentionné que ce sera l'occasion de reconnaître cinq grandes figures de l'histoire de la ligue.

Brière, originaire de Gatineau, a totalisé 453 points en 216 matchs et trois saisons avec les Voltigeurs de Drummondville. Il a aussi contribué à la conquête de la médaille d'or du Canada au Championnat du monde junior en 1997, amassant six points en sept matchs.

Théodore, qui a entrepris son stage junior à 16 ans avec les Lynx de Saint-Jean, a conservé une moyenne de buts alloués de 3,48 en 229 rencontres. Lors des séries éliminatoires de 1995, il a aidé les Olympiques de Hull à gagner la Coupe du Président, méritant le trophée Guy Lafleur remis au joueur par excellence des séries.

Repêché à l'âge de 18 ans en 1974 par les Nordiques de Québec, alors dans l'Association mondiale de jockey, Cloutier s'est illustré avec les Remparts de Québec, en marquant 166 buts et récoltant 386 points en 157 rencontres dans la LHJMQ.

Marois, pilier de la défensive des Remparts au milieu des années 1970, a obtenu 31 buts et fourni 131 mentions d'aide en 188 matchs.

Lapointe a remporté 195 victoires en 359 matchs comme entraîneur-chef du Junior de Montréal, des Remparts et des Cataractes de Shawinigan, avec qui il a connu ses meilleurs moments dont une saison de 52 victoires en 1982-83.

En 1985, comme adjoint à Terry Simpson au sein d'Équipe Canada Junior, il voit l'équipe s'assurer la médaille d'or au championnat du monde en Finlande.

Promu entraîneur-chef du club-école des Nordiques dans la Ligue américaine en 1986-87, il obtiendra sa seule opportunité à la barre d'une équipe de la Ligue nationale quand il succède à André Savard en 1988-89 à Québec. L'expérience durera seulement 90 matchs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer