Assistances: la LHJMQ s'inquiète

Les Remparts attirent des foules records au nouveau Centre... (Photo Pascal Ratthé, Le Soleil)

Agrandir

Les Remparts attirent des foules records au nouveau Centre Vidéotron, mais ailleurs dans la LHJMQ, les assistances ont subi une baisse de 8%.

Photo Pascal Ratthé, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nouveau Centre Vidéotron aurait dû faire grimper la moyenne de spectateurs dans la LHJMQ. Mais une compilation des données en ce début de saison montre plutôt que le nouvel amphithéâtre permet seulement de pallier une baisse dans les autres marchés.

Oui, les Remparts de Québec attirent des foules records dans leur nouvel amphithéâtre. Mais cette hausse est contrecarrée par des chutes d'assistances pour 13 des 18 équipes du circuit Courteau, selon les chiffres compilés en date d'hier. Si on exclut les Remparts de l'équation, les foules sont en baisse de 8% dans l'ensemble de la Ligue.

La baisse des assistances dans la LHJMQ n'est pas nouvelle. Elle dure grosso modo depuis dix ans. À tel point que le commissaire Gilles Courteau aimerait repousser le début de saison dès l'automne prochain pour renverser la vapeur.

«Il n'y a aucun doute qu'il faut poser des gestes. On ne peut pas rester inactif face à cette situation, affirme M. Courteau. Je pense que le coupable est en grande partie notre début de saison. On commence trop tôt, avant la mi-septembre.»

Cette année, la saison a commencé le 10 septembre dans la LHJMQ. Le commissaire soutient que c'est à ce moment de la saison que les baisses sont les plus importantes. «Qui va s'enfermer dans un aréna un dimanche après-midi de septembre quand il fait super beau dehors?», demande-t-il.

Un projet pour repousser la saison dès 2016-2017 sera donc présenté au bureau des gouverneurs en décembre. Un vote final aura lieu en février. M. Courteau ne sait pas encore à quelle date la saison devrait idéalement commencer, mais il précise que ce ne sera pas avant la fin de septembre. «On se fait mal en commençant si tôt», dit-il, ajoutant que les camps des recrues de la LNH privent les équipes de leurs meilleurs éléments en septembre.

Les Remparts compensent

Les Saguenéens de Chicoutimi sont ceux qui encaissent la baisse la plus draconienne en termes relatifs, soit un déclin de 24% de leurs assistances par rapport au début de saison dernier.

La plus forte baisse en termes absolus a lieu à Halifax, où les Mooseheads ont attiré 56 112 spectateurs lors de leurs 9 premiers matchs à domicile. Ils en avaient attiré 10 593 de plus l'an passé.

Mais cette baisse quasi généralisée est compensée par les foules enregistrées au tout nouveau Centre Vidéotron. Les Remparts ont 64% plus de spectateurs en ce début de saison. Leur spectaculaire moyenne de 13 229 amateurs par soir est même supérieure à celle de trois équipes de la LNH jusqu'ici cette saison (les Devils du New Jersey, les Islanders de New York et les Hurricanes de la Caroline).

Grâce aux succès des Remparts, la moyenne d'assistance de la LHJMQ a grimpé de 2% en ce début de saison. Mais ce chiffre n'a pas de quoi réjouir la Ligue, puisque personne ne sait combien de temps durera l'effet nouveauté au Centre Vidéotron. Personne ne sait non plus si une équipe de la LNH arrivera à Québec, ce qui pourrait grandement nuire aux Remparts.

Les assistances dans la LHJMQ ont atteint un sommet historique en 2005-2006, avec 3619 spectateurs par match du calendrier. La saison dernière, la moyenne était de 3276.

Plusieurs pistes peuvent expliquer cette tendance. Il y a des facteurs spécifiques; les Mooseheads d'Halifax, l'équipe la plus populaire après les Remparts, connaissent une saison difficile sur la glace après des années fastes.

Mais il pourrait y avoir des facteurs plus généraux. Il y a notamment plus de matchs de hockey junior télédiffusés que par le passé. «Si c'est un facteur, c'est un facteur minime, rétorque Gilles Courteau. Dans l'OHL, 80% des matchs sont télédiffusés.»

Sous le couvert de l'anonymat, un président d'équipe note que le jeu a été aseptisé dans les dernières années, avec par exemple moins de bagarres. «Il y a de moins en moins de bagarres et de moins en moins de spectateurs, dit ce dirigeant d'équipe. Ce n'est peut-être pas un hasard.»

Le commissaire n'est pas d'accord. Il note que dans les trois dernières années, la LHJMQ totalisait plus de bagarres que l'OHL et la WHL. «Pourtant, nos assistances continuaient à baisser», dit-il.

Assistances en début de saison dans la LHJMQ

Équipe2014-2015*2015-2016*Variation

Titan d'Acadie-Bathurst

17401338-23%

Drakkar de Baie-Comeau

20801664-20%

Armada de Blainville-Boisbriand

24202101-13%

Screaming Eagles de Cap-Breton

26632443-8%

Islanders de Charlottetown

21122064-2%

Saguenéens de Chicoutimi

24151835-24%

Voltigeurs de Drummondville

23592141-9%

Olympiques de Gatineau

21692009-7%

Mooseheads de Halifax

74126235-16%

Wildcats de Moncton

36893802+3%

Remparts de Québec

805313 229+64%

Océanic de Rimouski

33263050-8%

Huskies de Rouyn-Noranda

19102003+5%

Sea Dogs de Saint-Jean

32083168-1%

Cataractes de Shawinigan

23452823+16%

Phoenix de Sherbrooke

26172237-15%

Foreurs de Val-d'Or

15771799+14%

Tigres de Victoriaville

22652081-8%
*Moyenne de spectateurs par match à domicile depuis le début de la saison par rapport au même nombre de matchs la saison dernière.
Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer