Un classique Canada-Russie en finale

Grâce à un tour du chapeau, Nic Petan... (Photo Frank Gunn, PC)

Agrandir

Grâce à un tour du chapeau, Nic Petan a été le grand artisan de la victoire du Canada sur la Slovaquie, dimanche soir à Toronto.

Photo Frank Gunn, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Toronto) «On veut l'or», s'est mise à scander la foule au Air Canada Centre dans les dernières minutes du match de demi-finale entre le Canada et la Slovaquie. Eh bien, l'équipe canadienne l'aura enfin, sa chance de remporter l'or pour la première fois en six ans au Championnat mondial de hockey junior.

La sélection canadienne a continué son ascension irrésistible contre une équipe slovaque pleine de bonne volonté, mais inférieure. Non, l'équipe slovaque qui s'est présentée dimanche soir n'était pas la même que celle qui a subi une dégelée de 8-0 au Centre Bell le 26 décembre. Cette équipe n'existe plus. Elle a été transformée par des victoires contre la Finlande en tour préliminaire et contre la République tchèque en quarts de finale.

Sans complexe, avec beaucoup de coeur et l'aide d'un gardien cleptomane, les Slovaques ont livré une belle bataille à l'équipe canadienne. Mais le talent a parlé, et les favoris de la foule l'ont emporté 5-1 grâce à un tour du chapeau de Nic Petan.

Rendez-vous avec les Russes

Les Canadiens ont maintenant rendez-vous avec les Russes lundi soir pour la grande finale. Les deux rivaux se sont déjà rencontrés sept fois en finale du Championnat mondial junior depuis 1999. Les Russes ont l'ascendant, avec quatre victoires contre trois revers.

Dans la victoire, Zachary Fucale a accordé 1 but sur 15 lancers. Les Canadiens ont quant à eux mitraillé le vaillant Denis Godla de 44 tirs.

Le match de dimanche était à l'image du tournoi pour la brigade défensive de Benoît Groulx. En six matchs jusqu'à maintenant dans ce championnat, l'équipe canadienne n'a concédé que cinq buts.

La soirée de Petan

C'était décidément la soirée de Nic Petan, dimanche. Ce joueur, moins reconnu que les gros canons de la formation canadienne, est maintenant le premier marqueur du tournoi avec 11 points.

Il lui aura fallu quatre minutes et des poussières pour trouver le fond du filet. Son tir précis donne l'avance au Canada, 1-0. Mais les Slovaques n'entendent pas vivre une répétition du match du 26 décembre, alors qu'ils ont encaissé trois buts dans les dix premières minutes. Ils se serrent les coudes, et le jeu se resserre. À la 15e minute, Zachary Fucale vole un but à l'attaquant Pavol Skalicky.

La première se termine au compte de 1-0, et il y a dans l'air au Centre Air Canada cette impression que même si les Canadiens déclassent les Slovaques, tout peut arriver dans ce match. Il faudra une récidive de Petan pour dissiper cette impression. À deux minutes de la fin de la deuxième, sur un jeu initié par Connor McDavid, Petan fait mouche. C'est 2-0.

Seulement 1:30 plus tard, le défenseur Shea Theodore reçoit une belle passe d'Anthony Duclair et déjoue le gardien Denis Godla.

Les Slovaques semblent assommés. Mais ils surprennent Fucale à trois secondes de la fin de la période. Le jeu de David Soltes et de Matej Paulovic est parfait, et le gardien québécois n'est pas en cause. C'est 3-1.

Après deux minutes en troisième, Anthony Duclair déjoue Godla pour conclure un bel effort individuel. C'est son troisième filet du tournoi.

Petan clôt son match de rêve avec un troisième but à 11 minutes de la troisième. Connor McDavid et Curtis Lazar ont récolté chacun trois points dans la victoire.

Le Canada va maintenant rencontrer la Russie, lundi soir à 20h.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer