Malcolm Subban se dresse devant les Américains

Malcolm Subban a réussi 36 arrêts contre les... (Photo : Mark Blinch, Reuters)

Agrandir

Malcolm Subban a réussi 36 arrêts contre les Américains.

Photo : Mark Blinch, Reuters

Partager

Dossiers >

Championnat mondial de hockey junior

Sports

Championnat mondial de hockey junior

Notre dossier sur le Championnat du monde de hockey junior. »

Sur le même thème

La Presse Canadienne

Grâce au gardien Malcolm Subban, qui a fait face à 36 tirs, le Canada a disposé des États-Unis 2-1, dimanche, en ronde préliminaire du championnat mondial de hockey junior, à Oufa, en Russie.

>>> À lire et à commenter sur le blogue de hockey junior : Malcolm Subban prouve sa valeur au bon moment

Subban avait concédé trois buts sur les 28 premiers tirs décochés dans sa direction au cours des deux premiers matchs de la compétition.

«Nous avons démontré du caractère, dans plusieurs sens», a dit l'entraîneur-chef canadien Steve Spott. «Les éléments-clés de cette victoire ce soir, c'est notre profondeur, nos spécialistes de l'infériorité numérique, et de toute évidence Malcolm Subban.

«Je suis très fier de lui. C'est un grand moment pour Malcolm. Il s'est dressé devant sa cage et a répondu à l'appel ce soir.»

Les attaquants Ryan Nugent-Hopkins et Ryan Strome ont enfilé les buts des Canadiens, qui inscrivaient une troisième victoire en autant de matchs.

Le défenseur Jacob Trouba a répliqué pour les Américains. Le gardien américain John Gibson a stoppé 30 des 32 tirs dirigés vers lui.

«On s'attend au meilleur de lui-même chaque soir, et il a tout donné ce qu'il avait encore ce soir, a commenté l'adjoint au capitaine américain J.T. Miller à propos de Gibson. Les pénalités nous ont toutefois coûté cher. On se sent mal.»

Les États-Unis, qui avaient terminé en septième place en 2012, ont encaissé deux défaites d'affilée par un seul but de différence, après un revers de 2-1 subi contre la Russie.

«Nous avons obtenu nos opportunités, a dit l'entraîneur-chef américain Phil Housley. C'est une chose si on n'obtient aucune chance de marquer, ç'en est une autre lorsqu'on les a. Nous avons affronté deux très bonnes équipes de hockey, et aurions pu créer l'égalité à tout moment contre elles.»

Le Canada devait composer sans les services de ses attaquants Boone Jenner et J.C. Lipon, qui purgeaient leur suspension.

Ils seront de retour dans la formation canadienne lundi contre la Russie, avec à l'enjeu le premier rang du groupe B.

Le gagnant de ce duel de titans obtiendra un laissez-passer pour la demi-finale, tandis que le perdant devra disputer un match de quarts de finale. La Russie est présentement deuxième dans son groupe avec une fiche de 2-0-1.

Le match de lundi mettra en vedette les deux premiers choix des deux dernières séances de repêchage de la LNH.

Les Oilers d'Edmonton avaient opté pour Nugent-Hopkins au premier rang de l'encan de 2011, et avaient récidivé l'année suivante en choisissant l'attaquant russe Nail Yakupov. Les deux hommes sont les capitaines de leur équipe respective dans cette compétition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer