Une petite frousse pour Équipe Canada junior

Le défenseur Xavier Ouellet, de l'Armada de Blainville-Boisbriand,... (Photo : Mark Blinch, Reuters)

Agrandir

Le défenseur Xavier Ouellet, de l'Armada de Blainville-Boisbriand, a sonné le réveil et a été à l'origine des buts égalisateur et gagnant.

Photo : Mark Blinch, Reuters

Partager

Dossiers >

Championnat mondial de hockey junior

Sports

Championnat mondial de hockey junior

Notre dossier sur le Championnat du monde de hockey junior. »

Le Canada a eu peur, hier contre la Slovaquie, mais son inquiétude a vite été dissipée.

Le début de match pénible était prévisible. Après un massacre contre une proie trop facile - les Allemands -, un club baisse sa garde, surtout si le prochain adversaire ne semble pas menaçant. Mais les Slovaques, s'ils ne sont pas parmi les favoris, constituent des rivaux nettement plus redoutables que les Allemands. Ils sont plus mobiles, plus fluides et plus robustes.

Avec un déficit de 3-1, le Canada s'est enfin mis à patiner. Le défenseur Xavier Ouellet, de l'Armada de Blainville-Boisbriand, a sonné le réveil et a été à l'origine des buts égalisateur et gagnant.

Ouellet a dû attendre au 48e rang en 2011 avant de voir les Red Wings de Detroit le repêcher, mais il jouera dans la LNH, et longtemps. Un vol de la part des Wings.

Ces matchs en ronde préliminaire sont parfois sournois. La Suède a peiné également avec une courte victoire en fusillade contre la Suisse. L'espoir du Canadien, Sebastian Collberg, a marqué son deuxième but en deux rencontres. La Russie a battu les États-Unis de peine et de misère 2-1. Un autre espoir du CH, Alex Galchenyuk, a obtenu une aide, son quatrième point du tournoi.

Mais revenons au Canada, qui a montré certaines carences hier. La défense est moins impénétrable qu'on le croyait. Ryan Murphy possède beaucoup de potentiel offensif, mais montre des carences dans sa zone. La perte de Ryan Murray, blessé à l'épaule, se fait sentir.

Devant le filet, Malcom Subban, frère de Pernell Karl, ne semble pas parfaitement à l'aise. Je n'aime pas la façon dont il contrôle ses retours. Plusieurs rondelles rebondissent devant lui. Ses défenseurs devront être très vigilants contre des clubs supérieurs.

Les matchs contre les Américains et les Russes ne sont pas gagnés d'emblée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer