Félix Potvin sera intronisé au Temple de la LHJMQ

Félix Potvin... (Photo: archives PC)

Agrandir

Félix Potvin

Photo: archives PC

Partager

La Presse Canadienne

Le Temple de la renommée de la LHJMQ accueillera en 2013 trois anciens joueurs - Marc Saumier, Sylvain Côté et Félix Potvin - ainsi que Jean-Claude Morissette à titre de bâtisseur.

Saumier s'est forgé une fiche de 167 buts et de 302 passes pour 469 points, en plus d'accumuler 1171 minutes de punitions, comme porte-couleur des Olympiques de Hull et des Chevaliers de Longueuil.

À sa dernière saison en 1987-88, il a terminé au troisième rang des marqueurs avec une récolte de 166 points en 59 matchs.

Le joueur de centre natif de Hull a remporté la Coupe du Président en 1987 avec les Chevaliers et en 1988 avec les Olympiques. Il a été choisi le joueur le plus utile des séries éliminatoires pour chacune des conquêtes, un exploit qu'un seul autre joueur a accompli: Maxime Talbot avec les Olympiques (2003-2004).

Côté, un défenseur natif de Québec, a été le tout premier choix de la séance de repêchage de la LHJMQ en 1982, par les Remparts de Québec.

En 178 rencontres dans la LHJMQ, incluant saisons régulières et séries éliminatoires, il a inscrit 42 buts et 127 mentions d'assistance pour 179 points.

Dans la mire des recruteurs dès ses débuts, les Whalers de Hartford l'ont réclamé au premier tour (11e au total) de la séance de 1984.

À l'âge de 18 ans, il a fait le saut dans la LNH avant de revenir jouer une dernière saison dans la LHJMQ.

Même s'il n'a disputé que 26 matchs, ses 43 points lui ont permis de remporter le trophée Émile Bouchard remis au défenseur par excellence.

Côté a pu soulever la Coupe du Président avec les Olympiques en 1986, méritant le titre de joueur par excellence des séries - honneur qu'il a partagé avec Luc Robitaille.

Il a été sélectionné en 1984 pour faire partie d'Équipe Canada Junior.

Potvin, un gardien qui a vu le jour à Anjou, a conservé une fiche de 105 victoires, 77 défaites et sept matchs nuls en 204 rencontres dans l'uniforme des Saguenéens de Chicoutimi.

Celui qu'on surnommait «Le Chat» a soulevé la Coupe du Président en 1991, mettant la main sur le trophée Guy Lafleur remis au joueur le plus utile des séries.

Le trophée Jacques Plante lui a aussi été décerné en 1990-91 parce qu'il a affiché la meilleure moyenne de buts accordés (2,70) -  un nouveau record de la ligue à l'époque.

Sélectionné au deuxième tour (31e au total) par les Maple Leafs de Toronto en 1990, il a été nommé meilleur gardien du tournoi de la Coupe Memorial de 1991, en plus d'être choisi au sein de l'équipe d'étoiles du tournoi.

Jean-Claude Morissette a fait son entrée dans la LHJMQ comme gouverneur du Titan de Laval en 1987.

Un des leaders de la célèbre famille qui a influencé le hockey junior québécois, il a engagé des entraîneurs comme Michel Therrien et Bob Hartley, qui ont tous les deux dirigé dans la LNH.

Né à Lac-Bouchette, au Lac Saint-Jean, il a remporté la Coupe du Président trois fois avec le Titan de Laval (1989, 1990, 1993). En 1994, il a été choisi l'administrateur de l'année dans la ligue.

Avec les Prédateurs de Granby, il a ajouté une quatrième conquête de la Coupe du Président à son palmarès, en 1996.

Quelques semaines plus tard, les Prédateurs lui ont permis de soulever la prestigieuse Coupe Memorial. Il s'agissait du premier championnat canadien pour une équipe de la LHJMQ depuis celui remporté en 1981 par les Royals de Cornwall.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer