Patrick Reed remporte le Tournoi des Maîtres

L'Américain Patrick Reed a remporté à Augusta le... (Photo Andrew Redington, AFP)

Agrandir

L'Américain Patrick Reed a remporté à Augusta le premier titre majeur de sa carrière.

Photo Andrew Redington, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Doug Ferguson
Associated Press
Augusta

Patrick Reed est devenu célèbre en jouant pour son pays. Dimanche, la victoire n'est allée qu'à son palmarès, quand il est devenu champion du Tournoi des Maîtres.

Rory McIlroy a tenté de le rattraper, Jordan Spieth a fait rugir la foule et a brièvement rejoint Reed en tête grâce à un roulé de 35 pieds pour un oiselet au 16e trou. Rickie Fowler a ensuite mis la pression sur les épaules de Reed avec un oiselet au 18e trou, ne laissant aucune marge de manoeuvre au Texan âgé de 27 ans.

Toutefois, Reed n'a jamais baissé les bras, et celui qui est surnommé «Capitaine America» a triomphé à l'Augusta National.

Devant protéger une avance d'un coup, son roulé de 25 pieds sur une pente descendante au 18e trou a dépassé l'objectif de trois pieds. Reed a toutefois calmement réussi le roulé suivant pour une normale, une ronde de 71 (-1) et une victoire par un coup.

«D'avoir besoin d'une normale au dernier trou pour gagner un premier titre majeur, je crois que c'était juste», a dit Reed, tout juste avant d'enfiler son veston vert avec l'aide de Sergio Garcia.

La foule a passé l'après-midi à encourager ceux qui le pourchassaient, mais Reed a gagné le respect des partisans grâce à deux oiselets importants sur le neuf de retour et une normale cruciale.

Reed a ajouté une sixième victoire à son palmarès sur le circuit de la PGA, mais il était surtout connu pour son travail avec l'équipe américaine à la Coupe Ryder et à la Coupe des Présidents.

«Il n'est jamais craintif. Je pense que nous l'avions appris en le voyant jouer à la Coupe Ryder, a dit Fowler, qui a remis une carte de 67. Il ne regarde jamais derrière. Il ne va pas vous laisser revenir dans un tournoi. C'est à vous d'essayer de le rattraper.»

C'est ce que Fowler a tenté en réussissant six oiselets à ses 11 derniers trous, incluant un dernier au 18e trou. Toutefois, ce ne fut pas suffisant et Fowler a terminé en deuxième position d'un tournoi majeur pour une troisième fois en carrière.

«Je suis content de l'avoir forcé à mériter la victoire», a dit Fowler, en attendant de féliciter le nouveau champion.

«Tu devais me faire ça?, a dit Reed alors qu'ils se faisaient l'accolade. Tu devais inscrire un oiselet au dernier trou?»

De son côté, Spieth est passé tout près de réussir la remontée la plus spectaculaire de l'histoire du Tournoi des Maîtres. Il a commencé la journée à neuf coups de Reed, mais a finalement craqué à la toute fin de sa ronde.

Son coup de départ au 18e trou a touché une branche et sa balle s'est immobilisée à 267 verges du vert. Il a ensuite raté un roulé de huit pieds pour une normale qui lui aurait permis d'égaler le record du parcours établi par Nick Price en 1986 et égalé par Greg Norman 10 ans plus tard. Spieth s'est finalement contenté d'un score de 64.

«Je crois que j'ai prouvé que je n'abandonne jamais, a dit Spieth, qui a gagné le Tournoi des Maîtres en 2015. Je suis arrivé ce matin en me disant d'aller m'amuser sur le terrain et de faire du mieux possible parce qu'on ne sait jamais. Il peut se produire des choses bizarres lors d'un tournoi de cette envergure.»

On croyait en début de journée que McIlroy serait le principal rival de Reed, lui qui accusait un retard de trois coups avant la ronde finale. Toutefois, le Nord-Irlandais a joué une ronde de 74 et a terminé à six coups de Reed.

Tiger Woods lors de la ronde finale, dimanche.... (REUTERS) - image 2.0

Agrandir

Tiger Woods lors de la ronde finale, dimanche.

REUTERS

Pour sa part, Tiger Woods a enfin trouvé sa touche au Tournoi des Maîtres, mais quelques jours trop tard.

Woods a inscrit un score de 69 lors de la ronde finale pour terminer le tournoi à égalité au 32e rang à +1. Il a commis une seule bévue en fin de ronde, quand il a raté un roulé de neuf pieds pour une normale au 18e trou. Woods avait quand même plus les allures d'un détenteur de quatre vestons verts qu'en début de semaine.

L'ancien golfeur numéro 1 au monde est de retour au jeu après une quatrième intervention chirurgicale au dos. Il participait au Tournoi des Maîtres pour une première fois depuis 2015.

«C'est un des parcours les plus prestigieux du monde du golf, a rappelé Woods. Ça m'a manqué lors des dernières années. Je suis content d'avoir pu y participer et d'avoir fait face à de tels défis.»

Par ailleurs, Charley Hoffman a réussi le coup du jour en inscrivant un as au 16e trou. La balle a rebondi près d'une fosse de sable, mais a ensuite filé directement vers la coupe. Matt Kuchar avait réussi un as sur le même trou en 2017 et trois joueurs en avaient réussi en 2016.

Le Canadien Adam Hadwin a bouclé sa ronde finale en 71 coups pour conclure le tournoi à égalité au 24e rang à -1.




Rondelle Libre >

123302:liste;4317250:box; 300_billet-brunet.tpl:file;
la boite:1600166:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer