• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Rory McIlroy «intrigué par le phénomène» Trump 

Rory McIlroy «intrigué par le phénomène» Trump

Rory McIlroy... (Photo Ng Han Guan, AP)

Agrandir

Rory McIlroy

Photo Ng Han Guan, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Londres

Rory McIlroy, qui a joué lundi une ronde de golf en compagnie du président des États-Unis, se dit «intrigué par le phénomène» Donald Trump et se demande comment un homme d'affaires peut accéder à un tel poste, déclare-t-il vendredi dans The Guardian.

«Je m'y suis vraiment intéressé une fois que Trump est entré en campagne parce que je le connaissais un peu mais en même temps, j'étais intrigué, reconnait le champion de 27 ans dans une interview. Comment un homme d'affaires à succès pouvait-il évoluer vers la fonction suprême d'un pays? Au Royaume-Uni, c'est complètement différent. À l'évidence, il y est parvenu en venant d'un horizon radicalement différent».

Invité samedi dernier par Donald Trump, McIlroy, actuellement blessé à une côte, a réalisé en sa compagnie un parcours de 18 trous au Trump International Golf Club, propriété du milliardaire dont la politique est loin de faire l'unanimité depuis qu'il a succédé à Barack Obama. Il l'avait même qualifié ensuite de «bon joueur».

«J'ai dit tout ça à l'homme lui-même, poursuit McIlroy. Sur un tournoi, si le mardi soir il y a un débat en direct, je commande au service d'étage et je me colle devant la télé pour regarder. Même si vous ne comprenez rien à la politique, c'est un phénomène intense, c'est du pur plaisir. Quelque chose comme ça n'arrivera probablement plus jamais de notre vivant. Je suis beaucoup les infos et un truc comme ça, vous ne pouvez pas y échapper. Il y a quelques années encore, je ne m'intéressais pourtant pas du tout à la politique. Maintenant, je n'arrive pas à m'en décoller», ajoute-t-il.

«C'est comme si j'étais resté apolitique du point de vue de l'Irlande du Nord (...) mais parce que je ne suis pas Américain il y a sûrement des aspects qui m'échappent. C'est juste le phénomène qui m'intéresse. Les politiques menées, ça ne m'intéresse pas vraiment. Le cirque, le spectacle, c'est ça qui est intriguant à suivre», conclut-il.

McIlroy a fini récemment deuxième de l'Omnium d'Afrique du Sud mais il était depuis indisponible en raison d'une fracture à une côte.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer