• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Un retour sans véritables attentes pour Tiger Woods 

Un retour sans véritables attentes pour Tiger Woods

Maintenant âgé de 41 ans, Tiger Woods en... (Associated Press)

Agrandir

Maintenant âgé de 41 ans, Tiger Woods en sera à son neuvième retour sur le circuit de la PGA après des pauses importantes.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Doug Ferguson
Associated Press
San Diego

Avec l'Océan Pacifique derrière lui, Tiger Woods a amorcé un élan et a cogné la balle vers le ciel bleu de Torrey Pines, mercredi.

Environ 50 mètres plus loin, Jay Monahan, le nouveau commissaire de la PGA, le regardait.

«C'est agréable à voir, non?», a dit Monahan.

Il ne parlait pas du soleil brillant. Ses yeux étaient fixés sur Woods, qui était debout sur le 17e tertre de départ du parcours Nord.

Maintenant âgé de 41 ans, Woods en sera à son neuvième retour sur le circuit de la PGA après des pauses importantes - un nombre qui dépasse le total de victoires de tous les golfeurs qui participeront au tournoi ce week-end, sauf trois. Et son retour amène un élément de curiosité à l'Omnium Farmers Insurance.

Même Woods ne sait pas à quoi s'attendre.

«Nous savons tous que je n'ai pas disputé un calendrier complet depuis longtemps et je suis en terrain inconnu, a raconté Woods. J'ai été à l'écart pendant longtemps. J'ai participé à un seul tournoi en 15 mois et ce n'était pas un tournoi avec le nombre régulier de participants. Je n'ai plus ce rythme qui vient quand vous jouez à chaque semaine jusqu'à la fin de la saison.»

Le dernier tournoi de la PGA auquel Woods a participé est le Championnat Wyndham, en août 2015. Il avait terminé à égalité au 10e rang, puis il avait dû être opéré deux fois au dos, ce qui l'a forcé à rater l'ensemble de la dernière saison.

Il a participé au Défi mondial en décembre, un tournoi non officiel à 18 golfeurs. Woods a terminé au 15e rang, mais il avait qualifié sa semaine de succès grâce à 24 oiselets et aucune douleur au dos.

Cette fois-ci, le tournoi compte. Et Woods sera rapidement comparé à ses rivaux.

Il disputera les deux premières rondes en compagnie de Jason Day (classé numéro un au monde) et Dustin Johnson (golfeur par excellence de la dernière saison). Day et Johnson sont deux des golfeurs les plus puissants au monde - un style qui a déjà permis à Woods de dominer son sport.

«Ce sont deux des meilleurs au monde et ils sont aussi de bons amis, a mentionné Woods. Je n'aurais pu demander mieux. Ils vont cogner la balle avec force. C'est correct. Je vais me concentrer sur mon jeu et essayer d'obtenir un bon score. Ce n'est pas un concours de celui qui frappe la balle le plus loin.»

Woods a participé au pro-am, mercredi sur le parcours Nord. Malgré la température fraîche en matinée, la foule qui suivait Woods était aussi grande que lors des jours de compétition lors des trois premiers tournois de la PGA cette année.

«Je pense que tout le monde aimerait le voir jouer à un haut niveau, a déclaré Monahan. Quand vous regardez Tiger, vous voyez quelqu'un qui aura un impact énorme sur le golf pendant encore très longtemps. Et s'il peut rivaliser avec certains des meilleurs au monde, ce sera bénéfique pour le circuit de la PGA et le golf.»

Woods mettra son corps au défi en participant à quatre tournois en cinq semaines. Après Torrey Pines, il prendra la direction de Dubai, la semaine prochaine, avant de participer à l'Omnium Genenis, à Los Angeles, et à la Classique Honda, en Floride, lors de semaines consécutives.




publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer