• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > McIlroy et Fowler parmi les meneurs à Abou Dhabi 

McIlroy et Fowler parmi les meneurs à Abou Dhabi

Rory McIlroy... (PHOTO MARTIN DOKOUPIL, AP)

Agrandir

Rory McIlroy

PHOTO MARTIN DOKOUPIL, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
ABOU DHABI

Rory McIlroy et Rickie Fowler figurent parmi les cinq golfeurs en tête du Championnat Abou Dhabi, après que Andy Sullivan eut commis un triple boguey tandis que les derniers rayons de soleil disparaissaient à l'horizon samedi.

Sullivan a expédié son coup de départ dans un bosquet, n'a pu retrouver sa balle, a dû retourner au tertre de départ et a éventuellement joué 7 au neuvième trou. Ç'a couronné une fin de ronde dramatique, que la plupart des golfeurs n'ont pu compléter avant la tombée de la nuit.

Sullivan a dégringolé à moins-9 et accusait un coup de retard sur McIlroy, Fowler, Branden Grace, Ian Poulter et Joost Luiten, qui devront tous disputer quelques trous tôt dimanche matin avant d'entamer la ronde finale.

Au total, 21 golfeurs sont à trois coups ou moins de la tête - et Jordan Spieth fait partie d'eux.

L'Américain, favori du tournoi, a commencé la troisième ronde à sept coups de la tête et l'a terminée à la pénombre après avoir devancé de justesse le son de la sirène du neuvième tertre de départ. Certes, ce son a retenti alors qu'il était dans son élan arrière. Spieth tentait alors d'accélérer la cadence afin d'éviter de jouer plusieurs trous aux aurores dimanche matin.

Spieth est à trois coups après avoir signé une carte de 68 (moins-3), et il devra connaître une ronde « complètement folle » - ce sont ses propres mots - afin d'enregistrer sa première victoire en carrière sur le circuit européen.

Sullivan figure parmi le groupe de cinq golfeurs à un coup derrière - avec le champion du tournoi en 2012 Robert Rock, Henrik Stenson, Thomas Pieters et Rafael Cabrera-Bello -, après son cauchemar survenu au neuvième trou.

L'autre membre du groupe final était Bryson DeChambeau, un golfeur amateur américain qui s'est lui-même surnommé « Le scientifique du golf » puisqu'il joue avec des bâtons qu'il a lui-même fabriqués et qui sont tous de la même longueur. Il a entamé la troisième ronde à égalité à moins-8 en compagnie de McIlroy, mais s'est retrouvé à moins-7 au moment même où la sirène annonçant la fin des hostilités a résonné. Ce groupe doit encore disputer neuf trous.

Fowler a signé une carte de 68 en deuxième ronde et a poursuivi son ascension en réalisant trois oiselets en 10 trous. Poulter, qui jouait avec un pouce enrubanné jeudi, a calé quatre oiselets en cinq trous avant le virage pour se retrouver à moins-5 après 13 trous en troisième ronde.

La ronde s'est mise en branle environ trois heures plus tard que prévu - pour une deuxième journée de suite - à cause de l'épais brouillard matinal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer