• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Rory McIlroy se détache de son principal rival 

Rory McIlroy se détache de son principal rival

Rory a remis une deuxième carte consécutive de 68,... (Photo Paul Childs, Reuters)

Agrandir

Rory a remis une deuxième carte consécutive de 68, vendredi, à Dubaï.

Photo Paul Childs, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Dubaï, Émirats arabes unis

Le meneur de la Course vers Dubaï Rory McIlroy s'est détaché de son principal rival Danny Willett par deux coups à l'issue de la deuxième ronde du Championnat DP World, dernier tournoi de la saison du circuit européen.

McIlroy, qui tente de terminer en tête du classement de la PGA Europe pour la troisième fois en quatre ans, a remis une deuxième carte consécutive de 68 pour se retrouver à huit coups sous la normale, quatre coups derrière le meneur, l'Anglais Andy Sullivan.

Au cours de cette journée marquée par plusieurs bas pointage, McIlroy n'a pu faire mieux que d'égaler son score de la veille à l'aide de cinq oiselets. Il n'a commis qu'un seul bogey, au 6e, à normale 3.

Pendant ce temps, Willett, à égalité avec McIlroy à l'issue de la première ronde, n'a pu faire mieux qu'un 70. L'Anglais a bien commencé sa journée avec des oiselets aux trous numéros 2 et 3, mais il a commis des bogeys aux 5e et 16e, immédiatement après un oiselet au 15e.

Sullivan a quant à lui joué 66 pour une deuxième ronde d'affilée et se retrouve à 132, un coup devant l'Argentin Emiliano Grillo, auteur de la meilleure ronde du jour avec un 64.

Vainqueur de trois tournois sur le circuit européen cette année - l'Omnium d'Afrique du Sud, l'Omnium Joburg et le Tournoi des Maîtres du Portugal - Sullivan a épaté la galerie avec des roulés époustouflants, notamment au 12e, calant sa balle sur une distance de 50 pieds pour un oiselet. Il a répété cet exploit sur 30 pieds au 14e et une autre fois au 18e, sur une distance d'une quarantaine de pieds cette fois.

Deux coups derrière Grillo se trouve l'Américain Patrick Reed, qui a inscrit des oiselets sur cinq de ses six derniers trous pour remettre une carte de 65. Reed a un coup d'avance sur McIlroy, Charl Schwartzel (65) et Thongchai Jaidee (67).

Le double vainqueur du tournoi Henrik Stenson a de son côté remis une carte de 69 pour se retrouver à +2. Après six trous de sa deuxième ronde, il était à +9, mais il a réussi sept oiselets à ses 12 derniers trous.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer