Rory McIlroy dans le coup à Dubaï

Rory McIlroy a remis une carte de 68, jeudi,... (Photo Johannes Eisele, archives AFP)

Agrandir

Rory McIlroy a remis une carte de 68, jeudi, et il se retrouve à deux coups de la tête.

Photo Johannes Eisele, archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Dubaï, Émirats arabes unis

Rory McIlroy a réussi un oiselet au 18e trou pour suivre le rythme imposé par Danny Willett au Championnat du circuit DP World, dernière étape de la Course vers Dubaï, qui couronnera le champion de la PGA Europe.

McIlroy a calé son coup de fosse en bordure du vert du 18e pour remettre une carte de 68, quatre coups sous la normale, à égalité avec l'Anglais Willett et à deux coups d'un quatuor de meneurs.

Les deux golfeurs sont les principaux acteurs de cette course au premier rang sur le circuit européen. McIlroy pourrait l'emporter pour la troisième fois en quatre ans, tandis que Willett vise un premier sacre. Cinq autres golfeurs sont dans la course, mais celui qui aura le meilleur tournoi entre McIlroy et Willett devrait l'emporter.

L'Allemand Martin Kaymer, les Anglais Ian Poulter et Andy Sullivan, ainsi que l'Australien Marcus Fraser trônent au sommet du classement en vertu de leur première ronde de 66 sur les allées du club Jumeirah.

L'Italien Francesco Molinari, à 67, séparait les meneurs du groupe composé de McIlroy, Willett et six autres golfeurs.

Justin Rose, troisième dans cette Course vers Dubaï, a commis des bogeys successifs à ses deux derniers trous pour remettre une carte de 71. Le double champion en titre, Henrik Stenson, a quant à lui laissé filer cinq coups à ses quatre derniers trous pour un pointage de 77.

McIlroy se trouvait à deux coups sous la normale après son neuf d'aller. Après un bogey au 10e, il s'est ressaisi avec des oiselets consécutifs, avant de couronner sa ronde avec son coup de fosse parfait.

«Belle façon de mettre fin à sa ronde, a-t-il dit. Ce n'était pas très élégant avant ça. Entre les oiselets (aux 11e et 12e) et celui au 18e, j'ai offert du golf plutôt moche.»

Willett a joué une ronde similaire: deux oiselets à l'aller, un bogey tôt au retour et un autre oiselet pour conclure.

«C'est ce que tout le monde souhaitait, c'est très serré, a déclaré Willett. Ce sera une belle lutte tout le week-end.»

Poulter n'a réussi qu'un oiselet sur les quatre normales 5, mais l'Anglais a commis peu de fautes au cours de cette ronde sans bogey.

«Je me suis occupé des normales 3 et 4 sans me soucier des normales 5, a-t-il expliqué. Il y avait d'autres occasions d'inscrire des oiselets et je m'attendais à en profiter. La plupart de mes roulés ont été de moins de 10 pieds, j'ai atteint 17 verts en coups réglementaire et n'ai raté que deux allées. C'est plutôt solide comme ronde.»

Sullivan a réussi un aigle sur le septième à normale 5 et Fraser était à sept coups sous la normale après 14 trous, mais il a commis un bogey au 16e.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer