• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Davis Love III l'emporte à Greensboro, Tiger Woods s'effondre 

Davis Love III l'emporte à Greensboro, Tiger Woods s'effondre

Davis Love III... (PHOTO AP)

Agrandir

Davis Love III

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Greensboro

Davis Love III a remporté le Championnat Wyndham, dimanche, pour devenir le troisième plus vieux gagnant sur le circuit de la PGA tandis que la saison de Tiger Woods a pris fin abruptement.

Love, 51 ans, a remis une carte de 64, six coups sous la normale, pour l'emporter par un coup sur Jason Gore.

«À partir de maintenant, chaque victoire sera spéciale puisque j'ai plus de 50 ans», a dit Love.

L'histoire de la semaine a été celle de Tiger Woods, qui devait gagner pour obtenir un laissez-passer pour les éliminatoires de la Coupe FedEx.

Il était toujours dans la course dimanche alors qu'il a amorcé la ronde à deux coups du meneur. Il a cependant réussi un seul oiselet au cours des dix premiers trous et a commis un triple boguey au 11e trou, une normale-4. Woods a joué 70 et a conclu à quatre coups du gagnant. Il termine la saison au 187e rang du classement mondial, bien en dehors du top-125.

«Je me suis donné une occasion, et j'avais toutes les chances au monde de le faire aujourd'hui, a commenté Woods. Je n'ai pas terminé le travail.»

L'Américain pourra profiter d'une longue pause avant son prochain tournoi, l'Omnium Frys.com, qui aura lieu en octobre en Californie. Il s'agira du premier tournoi de la saison 2015-2016.

«C'est la saison morte maintenant», a-t-il ajouté.

Love - qui a amorcé le tournoi au 186e échelon - pourra participer aux éliminatoires puisqu'il a obtenu 500 points au classement de la Coupe FedEx en plus d'empocher 972 000$.

Love compte 21 victoires en carrière, dont trois à Greensboro. Ses deux autres victoires sont survenues au Forest Oaks Country Club en 1992 et en 2006, et il n'en avait signé seulement qu'une depuis, à la Classique Children's Miracle en 2008, en Floride.

«Le fait que mon nom soit aux côtés de Sam Snead ici, c'est incroyable, a remarqué Love. Pour des raisons que j'ignore, ce tournoi a été favorable pour les gars de mon âge.»

Le vétéran a terminé le tournoi avec un score cumulatif de moins-17.

Gore, le meneur après trois rondes, a joué 69. Scott Brown (68), Charl Schwartzel (66) et Paul Casey (67) étaient à deux coups de Love.

Le Canadien Adam Hadwin a pris le 51e rang à égalité à moins-5.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer