• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Merritt partage le premier rang avec Chappell au Quicken Loans National 

Merritt partage le premier rang avec Chappell au Quicken Loans National

Troy Merritt... (Photo Steve Helber, AP)

Agrandir

Troy Merritt

Photo Steve Helber, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
GAINESVILLE, Va.

Troy Merritt n'a rien manqué samedi lors de la troisième ronde du tournoi Quicken Loans National de la PGA. De son côté, Tiger Woods semblait incapable de réussir quoi que ce soit.

Merritt a édité un record du tournoi en ramenant une carte de 61, dix coups sous la normale, et il partage le premier rang avec Kevin Chappell à la veille de la ronde finale.

Merritt s'est hissé au sommet du classement avant même que les meneurs après la deuxième journée eurent effectué leur premier coup de départ. Merritt a inscrit pas moins de 11 oiselets et commis un seul boguey, au huitième trou, une normale-5.

Avant d'arriver sur le site du tournoi, Merritt avait raté le seuil de qualification lors de ses cinq dernières sorties sur le circuit.

«La chose la plus importante, c'est que je suis au plus fort de la lutte, et c'était l'objectif. Je voulais connaître une bonne fin de semaine, car j'ai été en congé les week-ends lors des deux derniers mois.»

Chappell a plus tard joué 67 pour le rejoindre avec une fiche cumulative de 199, 14 coups sous la normale.

Rickie Fowler a joué 68 et il occupe seul le troisième rang, à un coup des comeneurs. Jason Bohn (67), Whee Kim (67), Charles Howell III (67) et Dave Lingermerth (68) suivent avec des totaux de 201, 12 coups sous le par.

Le Canadien Adam Hadwin a signé une carte de 69 qui le laisse au 21e rang, à sept coups de Merritt et de Chappell. Son compatriote Nick Taylor se classe 49e, trois coups derrière Hadwin, après avoir joué 72 samedi.

Après deux rondes prometteuses, Tiger Woods a connu des ennuis en début de journée, perdant trois coups à la normale au fil des 12 premiers trous. Il a complété sa journée avec un score de 74, et il a glissé au 42e rang, à neuf coups du sommet.

Pendant que Merritt accumulait les oiselets, Woods a dû patienter jusqu'au 15e trou, une normale-4, où il a réussi un roulé de 17 pieds. Il en a ajouté un autre au 16e, une normale-3, grâce à un spectaculaire coup de départ qui s'est arrêté à quelques centimètres de la cible. Mais il a terminé sa journée avec un boguey.

«J'attendais le moment spécial, le coup spécial. Je ne l'ai pas trouvé», a raconté Woods.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer