• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Classique Acura: Dave Lévesque aux commandes après un 65 

Classique Acura: Dave Lévesque aux commandes après un 65

Dave Lévesque... (Photo Erick Labbé, Le Soleil)

Agrandir

Dave Lévesque

Photo Erick Labbé, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
MIRABEL

Dave Lévesque a remis une carte de 65, sept coups sous la normale, et a pris les commandes de la Classique Acura, lundi, au club Hillsdale.

Le professionnel affilié à la Vallée-du-Richelieu devance par trois coups Marc-Étienne Bussières (Longchamp) et Marc Hurtubise (Chambly).

Jean-Hubert Trahan (Laval-sur-le-Lac) et Jean-Philip Cornellier (Cowansville) partagent le quatrième rang après avoir joué 69 (-3).

Cornellier est de passage au Québec entre deux tournois du Mackenzie Tour Canada, moins de deux semaines après avoir participé à un premier tournoi au Circuit de la PGA.

Christophe Bélair (Le Versant) est sixième à 70, un coup de mieux que Iannick Lamarre (Whitlock), Jasmin Frappier (Les Dunes Sorel-Tracy), Vincent Cacchione (Fontainebleau), Jérôme Blais (Venise), Nicolas Fortin (Lévis) et Hocan Olsson (Mount Bruno).

Dix-huit golfeurs ont joué la normale ou mieux en première ronde de cet événement du Circuit Molson Canadien 67.

Meneur au Classement Sunice, Lévesque ne fait que poursuivre sur sa lancée, lui qui a remporté il y a deux semaines la première édition de l'Invitation Prescott-Russell au club Hawkesbury.

Lévesque a inscrit un aigle et six oiselets et a été débité d'un seul boguey. Il a joué 31 sur le deuxième neuf avec un aigle au 10e trou et des oiselets aux 12e, 14e et 18e trous.

«Contrairement à mes derniers tournois, je n'ai pas à combler deux ou trois coups avant la ronde finale, a dit Lévesque. Je suis confortable dans le siège du conducteur. (Mardi), mon objectif est de connaître un bon départ afin de creuser l'écart et forcer ceux qui me talonnent à jouer de façon agressive.»

Hurtubise était particulièrement heureux de la tournure des événements.

«Après l'hiver que j'ai connu, il est agréable de voir que les choses débloquent enfin», a dit Hurtubise en expliquant avoir souffert d'arthrose à la colonne cervicale jusqu'au mois de mars.

Hurtubise a aussi profité des dernières semaines pour changer son équipement.

«J'utilise mes nouveaux bâtons TaylorMade depuis un mois, mais je me sens à l'aise depuis seulement une semaine», a dit Hurtubise après avoir joué 68.

Lui aussi auteur d'une ronde de 68, Bussières attribue son solide départ à son jeu sur les verts.

«J'ai bien joué dans l'ensemble, mais j'ai surtout excellé avec le fer droit, a dit Bussières en précisant avoir raté seulement trois verts en coups prescrits. Je me suis retrouvé chaque fois dans une fosse de sable et je suis parvenu à sauvegarder les trois normales.»

À la Classique Acura de 2014, Bussières avait terminé deuxième derrière le golfeur de statut amateur Raoul Ménard.

«Je me suis présenté à Hillsdale avec l'impression de défendre mon titre puisque j'avais été le meilleur chez les professionnels l'an dernier», avait dit Bussières avant le début du tournoi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer