Combat de coqs pour le 5e majeur

Le Championnat des joueurs, qui réunit chaque année le... (PHOTO CHARLIE RIEDEL, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

Le Championnat des joueurs, qui réunit chaque année le plateau le plus relevé de la saison pour le « cinquième » tournoi majeur, devrait être le théâtre d'un duel de tous les instants entre Jordan Speith (à gauche) et Rory McIlroy (à droite), les deux premiers golfeurs au classement mondial.

PHOTO CHARLIE RIEDEL, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Considéré comme le « cinquième » tournoi majeur du golf professionnel, le Championnat des joueurs réunit chaque année le plateau le plus relevé de la saison. L'ensemble du top 50 mondial est à Ponte Vedra, en Floride, cette semaine pour se mesurer au redoutable parcours du club TPC Sawgrass.

Et tout annonce un autre duel de coqs entre la nouvelle génération des têtes d'affiche du golf menée par Rory McIlroy et Jordan Spieth.

Vainqueur du Championnat WGC-Cadillac « Match-Play », dimanche à San Francisco, McIlroy aura peut-être de la difficulté à récupérer des sept rondes de compétition en quatre jours qu'il a dû disputer en route vers la victoire. Le Nord-Irlandais a toutefois démontré par le passé qu'il pouvait aligner les succès et il est en parfaite forme physique.

Il est d'ailleurs devenu dimanche le troisième joueur seulement à remporter 10 tournois de la PGA avant l'âge de 26 ans (il a célébré son 26e anniversaire lundi !). Tiger Woods (29 victoires) et Jack Nicklaus (17 victoires) sont les seuls à avoir fait mieux que lui.

McIlroy a aussi profité de sa victoire pour accroître sa priorité au sommet du classement mondial et envoyer un message à ceux qui croient pouvoir le rejoindre bientôt - à Spieth en particulier, qui est deuxième au classement. Le jeune Américain, récent champion du Tournoi des Maîtres, n'a pu accéder aux quarts de finale à San Francisco, mais il devrait être à surveiller cette semaine au TPC Sawgrass.

La saison dernière, à sa première participation, le joueur de 21 ans a obtenu une excellente quatrième place après avoir amorcé la ronde finale à égalité en tête avec celui qui allait devenir le champion, l'Allemand Martin Kaymer. Un petit exploit quand on considère la difficulté du parcours.

McIlroy et Spieth ont été réunis dans le même trio, avec l'Australien Jason Day, pour les deux premières rondes, et ce sera intéressant de les surveiller.

Woods à fleur de peau

Le Championnat des joueurs marque aussi le retour au jeu de Tiger Woods - son premier tournoi depuis le « Masters ». Le joueur de 38 ans n'est toutefois pas dans les meilleures dispositions. Il a annoncé la fin de sa relation amoureuse avec la skieuse Lindsey Vonn dimanche, journée anniversaire de la mort de son père, Earl.

« C'est une période difficile pour moi, a confié Woods hier en point de presse. Les trois derniers jours ont été très éprouvants, je n'ai pas vraiment dormi. C'est toujours difficile autour du 3 mai, mais c'est encore plus dur cette année avec l'annonce de dimanche... »

Woods a remporté deux titres au Championnat des joueurs, en 2002 et en 2013, mais le parcours TPC Sawgrass, avec tous ses pièges, n'est pas l'un de ses préférés. Même si ce serait étonnant qu'il fasse aussi bien qu'à Augusta, où il avait obtenu la 17e place, le golfeur a avoué avoir hâte de reprendre la compétition.

« J'ai toujours eu à composer avec bien des choses à l'extérieur des terrains, mais quand vient le temps de jouer, de frapper mon coup de départ, je réussis à me concentrer et j'entre dans mon petit monde, ma petite zone où je ne pense qu'à faire de mon mieux. »

D'autres vétérans devraient être dans la lutte, à commencer par Jim Furyk et Justin Rose, tous deux vainqueurs sur le circuit de la PGA récemment, qui avaient terminé deuxième et quatrième à Ponte Vedra l'an dernier. Et il ne faudra pas oublier le troisième mondial, Henrik Stenson, vainqueur du Championnat des joueurs en 2009, qui est toujours à l'aise sur ce genre de parcours.

Confrontation corsée...

La formule par trous (match-play), utilisée la semaine dernière au Championnat Cadillac-WGC, intensifie la rivalité entre les joueurs, qui sont véritablement opposés en duel. Certains matchs de Coupe Ryder ont d'ailleurs failli mal tourner par le passé, et on a encore eu droit à un bel « accrochage », vendredi, entre l'Espagnol Miguel Ángel Jiménez et l'Américain Keegan Bradley. Le premier estimait que le second se trompait dans l'application d'un règlement et, quand le cadet de Bradley s'en est mêlé, il lui a dit de se taire (« shut up ! »). « J'ai beaucoup de respect pour lui [Jiménez], mais j'estimais qu'il avait été irrespectueux avec mon cadet et je devais défendre mon homme », a expliqué Bradley. La discussion s'est poursuivie jusque dans les vestiaires, après le match, mais Jiménez en est ressorti en affirmant : « Nous avons réglé ça entre nous, il n'y a plus rien à dire ! » Incidemment, les deux joueurs étaient déjà éliminés et ne jouaient que pour l'honneur...

Cette semaine

PGA

CHAMPIONNAT DES JOUEURS

  • Club : TPC Sawgrass de Ponte Vedra, en Floride
  • Bourse : 9,25 millions
  • Champion en titre : Martin Kaymer

EUROPÉEN

OMNIUM AFRASIA BANK DE L'ÎLE MAURICE

  • Club : Heritage du Domaine de Bel Ombre, à l'île Maurice
  • Bourse : 1 million d'euros

SYMETRA

CLASSIQUE SELF-REGIONAL HEALTH CARE FOUNDATION

  • Club : Stoney Point de Greenwood, en Caroline-du-Sud
  • Bourse : 200 000 $
  • Championne en titre : Wei-Ling Tsu

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer