• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Lee Westwood élimine Jordan Spieth au 18e trou 

Lee Westwood élimine Jordan Spieth au 18e trou

Lee Westwood... (Photo Fadi Al-Assaad, Reuters)

Agrandir

Lee Westwood

Photo Fadi Al-Assaad, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Lee Westwood a réalisé deux coups cruciaux vendredi et il a vaincu Jordan Spieth, le champion du Tournoi des Maîtres, lors de la nouvelle mouture du Championnat du monde de golf par trou qui ressemblait à l'ancienne.

C'était journée d'éliminations sur le parcours TPC Harding Park, une journée marquée par une prolongation sans lendemain et des bris d'égalité.

Et il y avait l'habituelle dose de déception pour ceux qui devaient rentrer à la maison.

Westwood a évité ce désolant scénario lors d'un remarquable duel contre Spieth, qu'il a qualifié de «meilleur joueur au monde en ce moment».

Les deux golfeurs étaient à égalité lorsque Spieth a expédié sa balle dans la coupe lors d'un coup d'approche au 15e trou pour un oiselet, avant que Westwood n'égale le trou grâce à un roulé de dix pieds.

Au 16e, Westwood a vu sa balle survoler le vert lors d'une sortie de fosse de sable, mais il a égalé le trou en logeant à son tour la balle dans la coupe dès le coup suivant, pour la normale.

«Je me suis rendu au tertre du 17e et je me suis dit «Nous sommes à égalité'. Et il a été meilleur que moi aux 17e et 18e trous», a analysé Spieth.

Au 17e, Westwood a placé son coup d'approche, frappé à l'aide d'un fer-6, à 12 pieds de la cible et il a inscrit l'oiselet. Il a gagné le match sur le 18e vert, lorsque Spieth a été incapable de convertir une chance d'oiselet, avant de concéder le roulé que Westwood allait lui-même tenter pour un oiselet.

«Je pense que sortir du groupe était l'une des choses les plus difficiles à réaliser cette semaine», a déclaré Westwood, qui a gagné ses trois matchs de la semaine et qui s'est qualifié pour les huitièmes de finale pour seulement la deuxième fois de sa carrière.

Louis Oosthuizen, Gary Woodland, Danny Willett et Hunter Mahan ont également remporté leurs trois duels, tout comme Rickie Fowler et John Senden, qui sont sortis victorieux de matchs qui n'avaient pas d'importance puisqu'ils s'étaient qualifiés la veille.

Rory McIlroy a lui aussi complété son tournoi en rotation avec une fiche parfaite de 3-0, après avoir battu Billy Hoerschel au 20e trou grâce à une normale, tard vendredi. Samedi matin, en huitième de finale, il affrontera le Japonais Hideki Matsuyama, détenteur d'une fiche parfaite dans le groupe 16.

Le reste de la journée a été aussi imprévisible que par le passé.

Branden Grace, Tommy Fleetwood et J.B. Holmes ont tous perdu mercredi. Selon l'ancienne formule, ils auraient été dès lors éliminés. Mais plutôt, les trois golfeurs ont obtenu leur laissez-passer pour les huitièmes de finale et pourraient devoir disputer quatre matchs au cours du week-end.

Fleetwood a déjà dû disputer 58 trous depuis le début de la compétition. Il a eu besoin de 19 trous vendredi pour vaincre Bernd Wiesberger, et il s'est qualifié pour l'étape suivante lorsque Jamie Donaldson a défait Sergio Garcia et grâce à sa victoire en 21 trous contre Donaldson jeudi.

Holmes a eu le meilleur contre Brooks Koepka et les deux golfeurs ont présenté des dossiers cumulatifs de 2-1. Mais Koepka a été éliminé lorsque Marc Warren a baissé pavillon aux mains de Russell Henley.

Mais c'est à Grace qu'est revenu l'honneur de la fin la plus spectaculaire. Il devait battre Charley Hoffman et espérer que Zach Johnson l'emporte face au champion en titre, Jason Day. C'est ce qui s'est produit, provoquant une éliminatoire à trois pour déterminer le vainqueur de leur groupe.

Grace, Hoffman et Johnson ont tous réussi des oiselets au premier trou supplémentaire, avant d'inscrire des normales au trou suivant. Grace a finalement gagné la confrontation à trois en calant un roulé de 12 pieds pour un oiselet.

Jim Furyk a eu besoin de 20 trous pour venir à bout de Martin Kaymer. Il a ensuite regardé la fin du duel entre George Coetzee et Thongchail Jaidee. Coetzee l'a emporté au 21e trou, assurant à Furyk une place en huitième de finale puisqu'il avait battu le Sud-Africain mercredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer