• Accueil > 
  • Sports > 
  • Golf 
  • > Augusta National: Tiger Woods suscite des questions 

Augusta National: Tiger Woods suscite des questions

Tiger Woods a signé des autographes avant de... (PHOTO CHRIS CARLSON, AP)

Agrandir

Tiger Woods a signé des autographes avant de frapper des balles au champ de pratique du Augusta National.

PHOTO CHRIS CARLSON, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Associated Press
Augusta

Tiger Woods est arrivé plus tard qu'à son habitude lundi en prévision d'un Tournoi des Maîtres, qui promet d'être fort différent de ceux auxquels il a participé auparavant.

Personne ne sait à quoi s'attendre de lui.

Woods a offert un bref aperçu de son jeu, et il en a laissé plusieurs perplexes. Il a frappé son premeir coup de départ tellement vers la gauche que la balle a failli terminer sa course dans l'allée du neuvième trou. Il a enchaîné avec un coup d'approche qui a terminé sa course à six pieds de la coupe et calé le coup roulé suivant pour un oiselet.

«J'avais l'impression que je devais peaufiner mon jeu de façon à croire que je puisse gagner un tournoi de golf, et j'y suis finalement parvenu», a dit Woods après avoir disputé 11 trous. Il a négocié le neuf d'aller avec Mark O'Meara, puis les 10e et 18e trous avant que la noirceur ne s'installe.

Ce qui a retenu encore plus l'attention que ses coups - dont ses approches, qui ont semblé irréprochables -, c'était l'ambiance.

La première journée d'entraînement officielle au Augusta National s'est déroulée sous le sceau de la gentillesse et de l'optimisme.

Rory McIlroy, qui tente de compléter un premier Grand Chelem en carrière, a négocié 18 trous en compagnie du golfeur amateur britannique Bradley Neil. Steve Stricker a joué au golf pour la première fois de la saison. Jason Day a mis quatre heures sur le neuf de retour uniquement, laissant passer quelques groupes de golfeurs afin qu'il puisse travailler ses coups d'approche et son jeu sur les verts - la clé pour obtenir un veston vert.

Puis Woods a fait son entrée.

Des centaines d'amateurs ont épié ses moindres gestes, alors que Woods se dirigeait, les écouteurs pendus autour du cou, vers le champ de pratique du Augusta National. Et comme on s'en attendait, il est allé directement vers la zone réservée aux coups d'approche.

«Mes approches sont correctes, s'est limité à dire Woods. Je voulais juste essayer certains cocheurs. C'est la raison pour laquelle j'ai passé plus de temps à peaufiner mes approches - trouver différentes trajectoires, parce que le gazon est légèrement différent de celui en Floride. Nous avons trouvé la solution.»

Habituellement, il dispute une demi-ronde avant l'heure du lunch le lundi. Mais cette fois-ci, Woods a rompu avec sa routine habituelle.

Il occupe présentement le 111e rang mondial. Il n'a pas joué depuis le 5 février, et les tournois auxquels il a participé n'ont pas été un franc succès. Il a notamment signé une carte de 82 à Phoenix, et a été limité à 47 trous en deux tournois ponctués de coups d'approche effroyables.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer